La Renault Zoe affiche désormais un autre zéro que celui des émissions…

La Renault Zoe, voiture électrique la plus vendue en Europe en 2020, vient de passer de 5 étoiles aux tests Euro NCAP à... zéro

| Le 9 décembre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Les gars les plus sécuritaires d’Europe et probablement du Monde, les joyeux drilles de l’institut Euro NCAP, ont rendu leur verdict et ça risque de grincer chez le Losange, la Renault Zoe perd TOUTES ses étoiles. Elle qui avait pourtant obtenu le score maximal de 5 étoiles à son lancement en 2013.

Deux raisons expliquent ce revirement. D’une part, les normes évoluent en permanence et les critères de notation de l’institut Euro NCAP suivent cette tendance. Logique mais… nous y reviendrons. D’autre part, et c’est plus problématique, le rapport indique que l’airbag latéral qui protégeait initialement la tête et le thorax a été remplacé par un airbag qui ne protège plus que le thorax qui, par définition, serait donc moins efficace en cas de choc latéral. Michiel van Ratingen, Secrétaire Général de l’institut Euro NCAP a même ajouté « Renault était autrefois synonyme de sécurité. La Laguna a été la première voiture à obtenir 5 étoiles en 2001. Mais ces résultats décevants pour la Zoe et la Dacia Spring montrent que la sécurité est un dommage collatéral de la transition du groupe vers la voiture électrique. »

Ah oui, la Spring… la voiture électrique low-cost de Dacia, n’a quant à elle glané qu’une étoile. Les résultats des crash test étant « problématique, avec un risque élevé de blessures mortelles pour la poitrine du conducteur et la tête du passager arrière dans les tests de collision frontale. » Dacia a déclaré que la course aux étoiles Euro NCAP « impliquerait de doter les véhicules d’équipements et de technologies, comme certains systèmes d’aides à la conduite, que nos clients ne veulent pas utiliser et/ou payer aujourd’hui. » Oui, si ce n’est que la « course aux étoiles Euro NCAP est aussi une course à la sécurité.

Mais il est vrai que ces tests mélangent sécurité active et passive. Les étoiles ne dépendent donc plus uniquement – de moins en moins d’ailleurs – de la simple protection qu’offre la voiture en cas de choc. C’est par exemple pour améliorer les scores Euro NCAP que les constructeurs ont généralisé l’indicateur sonore en cas de non bouclage de la ceinture. En fait, chaque voiture est notée selon quatre critères : protection adulte, protection enfant, protection piéton et aides à la conduite. Vous – comme nous – vous auriez fait la moyenne des quatre, non ? Bah non, la note retenue est la plus mauvaise des quatre. Et c’est bien là qu’est le problème de Renault. Sa Zoe qui aura bientôt 10 ans est mal notée en aides à la conduite, c’est comme ça qu’elle écope d’un zéro. Pourtant des évolutions ont été apportées, certains dispositifs non disponibles en 2013 ont été ajoutés mais la plupart est en option, et donc non comptabilisés.

Comme le souligne notre confrère de Challenges, la Zoe n’est donc pas devenue dangereuse du jour au lendemain. Sortie il y a huit ans, elle souffre évidemment d’une conception ancienne face à des tests qui évoluent, eux, tous les deux ans. On peut d’ailleurs se demander ce que donnerait les résultats de ces tests actualisés si on y soumettait tous les modèles sortis depuis plus de quatre ans toujours sur le marché. Ou l’intérêt de tester une auto en fin de carrière comme cette pauvre Zoe encore sur le podium des ventes de voitures électriques en Europe sur l’année 2021 derrière la Tesla Model 3 et la Volkswagen ID.3.

Si vous n’avez jamais vu, on vous invite à vous rendre sur le site Euro NCAP où les vidéos des crash test sont accessibles à tous. Et, histoire d’aller vite, LE crash test de la Zoe est là, juste en-dessous.

 

 

Articles associés