La Spectre Type 10 est une Mini avec un VTEC central arrière

Les Canadiens savent être méchants, quand ils s'y mettent. Comme avec cette magnifique Mini restomod annonçant plus de 200 ch pour moins de 800 kg

La rédaction | Le 12 août 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

À première vue, cette Mini classique ne semble pas très différente de toutes celles, restaurées et personnalisées de fond en comble, que l’on croise dans nos beaux quartiers. Mais c’est vrai qu’elle a tout de même les ailes bien larges. Et une étrange prise d’air sur la hanche gauche. Et des sorties d’échappement… à travers le couvercle de malle ???

C’est parce que sous ses dehors tout mignons, cette FrankenMini est une réinteprétation de l’une des voitures les plus reconnaissables de l’histoire sous la forme d’une propulsion à moteur central arrière. Et en dépit de la relative discrétion du traitement concocté par les Canadiens de Spectre Vehicle Design, on la soupçonne d’être plutôt teigneuse.

En plus de déménager son moteur à l’arrière, elle l’a en effet remplacé par un Honda 2.0 VTEC K20 (celui des anciennes Civic Type R atmosphériques), entraînant à présent les roues arrière via une boîte manuelle à six rapports et un autobloquant. Ça change des retrofits électriques, c’est sûr…

Comme vous pourrez le découvrir sur leur chaîne Youtube, les fous furieux de chez Spectre ont redéveloppé la Mini pièce par pièce en conséquence. Les jantes ressemblent ainsi à de banales répliques de Minilite 10 pouces mais elles ont une structure en trois parties pour un refroidissement des freins optimal. Chacune est spécifique à son coin de la voiture, et montée avec un carrossage assez agressif.

Les suspensions sont bien sûr totalement redessinées pour passer au sol les quelque 200 ch du VTEC. Il va de soi qu’il n’y a plus de places arrière, mais des renforts en abondance. Spectre promet un poids inférieur à 800 kg et évoque un tarif flirtant avec les 120 000 €.

In fine, ce n’est plus vraiment une Mini mais « une voiture de sport à moteur central habillée dans l’esprit et la forme de la Mini classique », estime Spectre. Vu la qualité manifeste de la réalisation, nul doute que cet engin doit être jubilatoire à conduire.

Et si cela ne vous suffit pas, allez donc voir du côté des Californiens de chez Gildred Racing, qui ont appliqué la même recette mais avec un V6 à compresseur de 500 ch

Articles associés