La Toyota Aygo X Prologue veut sauver l’espèce des citadines

Vous pensiez que les citadines étaient en voie d'extinction, Toyota contre-attaque avec l'Aygo X Prologue

| Le 17 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Même si je ne suis pas certain qu’ils en aient parlé sur Nat Géo Wild récemment, l’espèce des citadines semble en voie d’extinction depuis des années. Qui dit petite voiture, dit petit profit, surtout si vous voulez en plus y coller une batterie pour en faire une citadine modèle, moderne, vertueuse… bref électrique. Mais rassurez-vous, Toyota et l’Aygo font de la résistance, la puce nippone va mieux que bien et, 16 ans après son lancement, elle s’apprête à vivre une vraie mutation.

Littéralement. Et devinez-quoi, contre toute attente, cette mutation s’accompagne de gènes SUVisants. Dingue, non ?!? L’Aygo X Prologue est donc un peu plus haute et un peu plus trapue pour, nous dit-on un côté plus pratique et émancipé. Quoi que ça puisse bien vouloir dire.

Le dessin de cette Aygo X Prologue offre une vraie filiation avec la Yaris actuelle sans tomber dans le piège des poupées russes en jouant les mini-Yaris et, surtout, en y ajoutant beaucoup de modernité et un vrai côté baroudeur… parfaitement inutile en ville. Mais c’est ce que les gens recherchent, un aspect plus robuste et une position de conduite surélevée. Donc c’est ce que les constructeurs leurs proposent.

Cette Aygo X Prologue est née là où est avait été dessinée la première Yaris en 1999, le studio de design avancé de Toyota en Europe, ED2 (pour Toyota Europe Design Development), basé à Sophia-Antipolis, près de Nice. Et pour le patron Ian Cartabiano, les choses semblent claires : « Quand je vois l’Aygo X Prologue, je suis fier de ce que l’équipe EDa accompli. Ce modèle va transformer le segment des petites citadines. »

Toyota Aygo X Prologue

« Dans un segment négligé par d’autres constructeurs, nous avons vu une opportunité. Notre constat a été que beaucoup de voitures du segment A sont juste mignonnes. Nous voulions donc secouer un peu tout ça.. Avec l’Aygo X Prologue, nous voulions créer un design qui avait un look vraiment fun et une attitude un peu provoc’. Et nous avons aussi constaté pendant la pandémie que, bien que de nombreuses personnes vivent dans les zones urbaines, il y en a aussi beaucoup qui souhaitent pouvoir en sortir. Nous voulions vraiment créer un véhicule qui puisse aller n’importe où et faire n’importe quoi. » Vous vous demandiez pourquoi mixer un SUV avec une citadine ? Voilà la réponse, c’est « la faute à la pandémie ». Décidément, cette pauvre Covid, on lui aura tout mis sur le dos…

On ne sait pas si ça vient du fait d’avoir été dessinée en France mais… vous avez vu ? Ce petit côté frenchie ? Mais si, le bi-ton ne vous rappelle rien ? Chez Peugeot, ça s’appelle la coupe-franche. Chez Toyota ça n’a pas de nom mais ça permet d’élever encore un peu plus l’Aygo X Prologue visuellement. Est-ce que ce sera repris en série ? Aucune info à ce stade mais le fait de délimiter les couleurs par des pièces de carrosserie pourrait éviter un processus lourd en peinture – la coupe-franche des Peugeot implique deux couleurs sur plusieurs panneaux de carrosserie (toit, porte, bas de caisse) et donc un passage par un atelier de peinture dédié – ce qui faciliterait le procédé et limiterait les coûts. D’autres nous ont déjà fait le coup comme… Smart. Ah bah tiens, c’est vrai ! Maintenant que vous le dite, y’a des accents de Smart dans ce profil. Et je me demande si la lunette arrière n’a pas été piquée sur une Volvo C30.

Toyota Aygo X Prologue

Si au final on peut quand même s’attendre à une hauteur de caisse revue à la baisse, tout comme la taille des roues, pour le studio ED2, l’Aygo X Prologue est vraiment prête à l’aventure puisque le rétroviseur extérieur est équipé d’une caméra « idéale pour filmer et partager les moments d’exploration ».

Cette Aygo X Prologue n’est qu’un concept (pour le moment…) donc on ne nous a pas parlé concrètement de motorisation mais si ce projet devait aboutir sur quelque chose (ouhhh… suspens…) ce sera forcément électrifié d’une manière ou d’une autre. Mais vu la grille de calandre ajourée, on peut espérer que Toyota ne se contente pas d’un seul modèle 100% électrique et nous propose une ou des versions hybrides. D’ailleurs, pour rappel, la Yaris récemment élue Voiture de l’Année n’est plus proposée qu’en hybride.

À moins que vous n’optiez pour la GR, on ne peut pas vous empêcher d’avoir bon goût ! Quoi qu’il en soit entre la Supra, la GR Yaris, une GR86 prévue pour l’an prochain et maintenant ça… Toyota a le mojo en ce moment, et ça fait du bien !

Articles associés