Voici la nouvelle safety car de la F1

En 2021, la Mercedes-AMG GT R se partagera la tâche avec sa cousine l'Aston Martin Vantage

La rédaction | Le 8 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Il y a eu des voitures de sécurité plus étranges. On pense à la Fiat Tempra de 1993. On pense à la Tatra 623 des premiers Grand Prix de Hongrie, qui n’avait pas besoin de Taki Inoue pour introduire un élément de comédie dans la course.

En revanche, à part peut-être la Countach des Grand Prix de Monaco du début des années 80, il n’est pas sûr qu’il y ait déjà eu des safety cars plus cool que celle-ci. Aston Martin l’appelle la Vantage. Bernd Mayländer, lui, l’appelle sa nouvelle voiture de fonction.

Faites bien attention, 007 : ce n’est pas une Vantage ordinaire. Pour qu’elle puisse succéder dignement à sa cousine la Mercedes-AMG GT R, Tobias Moers, le nouveau patron d’Aston (et accessoirement l’ancien patron d’AMG), a demandé à ses ingénieurs d’extraire quelques chevaux supplémentaires du V8 4.0 biturbo. Ce dernier passe ainsi de 510 à 535 ch. Le couple se maintient à 685 Nm mais sur une plus longue plage de régime.

Bien sûr, Bernd Mayländer doit regretter qu’Aston n’ait pas profité de l’occasion pour enfourner un V12 sous le capot de la Vantage (ja, ich bin mélomane). Néanmoins, malgré 50 ch de moins que sur la GT R, il ne devrait pas trop perdre au change. La nouvelle calandre soulignée d’une imposante lame génère ainsi 156 kg d’appui à 200 km/h, soit 60 kg de plus que sur la Vantage de série. La transmission, la suspension et la direction ont été revues, la structure a été rigidifiée à l’avant, et le tout est posé sur des pneus à flancs encore plus bas. Sans oublier bien sûr un imposant aileron arrière qui n’a peut-être pas de supports en col de cygne, mais qui assure le spectacle.

Des baquets homologués FIA remplacent les sièges standard, avec des harnais six points. Sur la planche de bord, on trouve à présent deux écrans pour afficher la retransmission TV, les temps des F1 et leur position sur le tracé, tandis que la console centrale accueille un panneau de commandes pour la radio, la sirène et les gyrophares. Rien pour le lance-roquettes ou le siège éjectable, dommage.

Ce n’est pas tout : l’Aston Martin DBX devient la nouvelle voiture médicale de la Formule 1. Pas de modifications mécaniques ici – on retrouve donc le même V8 que sur la Vantage mais avec 550 ch et 700 Nm. En revanche, Aston a bazardé le siège central arrière et remplacé les autres par des baquets pour embarquer des extincteurs, un défibrillateur et des équipements de premiers secours. Là aussi, des écrans de contrôle garnissent le cockpit.

« Je suis extrêmement fier du retour de la marque Aston Martin en Formule 1 pour la première fois depuis plus de 60 ans« , a déclaré Tobias Moers. Qui doit tout de même être plus triste qu’il ne veut bien le dire de voir son bébé l’AMG GT R prendre sa retraite.

Edit 8 mars 2021 13h30 

Il y aura en fait deux safety cars cette saison, une première depuis 1996. Le duo Aston Martin Vantage/DBX ouvrira la saison à Bahreïn avant de rendre leur place aux AMG GT R et C63 Break quelques semaines plus tard à Imola. Les deux marques se répartiront ensuite le reste de la saison.

Articles associés