Au tour de l’Audi S4 de passer au Diesel

La conversion de toutes les Audi badgées « S » continue.

Valentin Langard | Le 3 mai 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous vous souvenez de l’époque où le diesel était traîné dans la boue ? Certainement que oui, puisque c’était il y a environ 5 minutes. Et pourtant, le groupe Volkswagen, celui-là même qui avait plongé le diesel dans la tourmente, le ramène aujourd’hui sur le devant de la scène.

La nouvelle Audi S4, dans ses déclinaisons berline et break, va donc troquer son traditionnel moteur à essence contre un diesel à hybridation légère, tout comme ses grandes sœurs S5, S6 et S7.

Le moteur en question est un V6 3.0 produisant 347 ch (pas mal) et 700 Nm (vraiment pas mal). Attendez-vous donc à ce que la S4 soit toujours redoutable sur son terrain de chasse favori, la file de gauche de l’autoroute (plus ou moins près de votre pare-chocs selon affinités).

La berline comme le break pèsent environ 1800 kg, passent de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes et pointent à 250 km/h. Leurs performances sont donc similaires à celles d’une Mercedes C43 AMG, mais leur consommation moyenne tourne entre 6,2 l/100 km pour la berline et 6,3 pour le break, contre plus de 9 l/100 km pour le V6 essence de chez Daimler. Et avec un peu de chance, la S4 TDI fera le même bruit que ce bon vieux SQ5 diesel, avec son actuateur qui parvient presque à singer un gros V8…

Reste à savoir si cette offensive peut véritablement redorer le blason du diesel, ou bien s’il est déjà trop tard.

Articles associés

Plus d'articles