Le Boldmen CR4 est un BMW Z4 rhabillé en carbone

Le fondateur de Wiesmann s'associe avec deux autres fous de BMW pour concocter un roadster sur base de Z4

La rédaction | Le 27 juillet 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous vous rappelez Wiesmann, l’artisan allemand qui s’était fait une réputation avec de magnifiques voitures de sport à moteur BMW sous une allure de vieille anglaise ? Eh bien ce n’est pas d’eux dont il est question. Ou presque pas.

Pardon pour cette fausse joie. En faillite en 2014, la marque a été rachetée et si vous nous lisez régulièrement, vous vous souvenez peut-être qu’on attend son come-back autour d’un certain projet Gecko. Bon, ça aurait dû arriver en 2020, mais il y a deux-trois bricoles qui ont pu leur mettre des bâtons dans les roues l’année dernière.

L’info du jour n’est donc pas liée à la résurrection de Wiesmann avec ses nouveaux propriétaires. La nouvelle, c’est que l’un des deux frères qui ont créé l’entreprise en 1988, Friedhelm Wiesmann, s’est associé avec Harald et Michael Kas (père et fils) pour lancer une nouvelle marque automobile : Boldmen.

Basée sur le BMW Z4, cette CR4 est leur première voiture. Rien à voir avec le style néo-rétro flamboyant des Wiesmann, on reconnaît encore sans trop de problème le roadster bavarois derrière ces yeux de mouche et cette calandre single-frame. Tous les panneaux de carrosserie seraient en fibre de carbone (de quoi gagner un bon quintal à 1 495 kg), tandis que le six-cylindres en ligne 3.0 turbo serait passé de 340 ch et 500 Nm sur le Z4 M40i à tout de même 408 ch et 610 Nm ici.

Toujours associé à une boîte ZF à huit rapports, il emmène le CR4 de 0 à 100 km/h en seulement 3,9 s (- 0,7 s), et promet de chanter plus clair grâce à une nouvelle ligne inox. L’habitacle est quant à lui revu sous une sellerie cuir-Alcantara.

Aucun prix n’a été évoqué pour l’instant mais la Boldmen CR4 sera certainement bien plus chère qu’un Z4, ne serait-ce qu’à cause de l’orgie de carbone annoncée.

 

Articles associés