Offrez-vous une Bugatti neuve pour 36 000 €

Il n’y a (presque) pas d’entourloupe : voici la Bugatti Baby II, une miniréplique électrique de la Type 35.

La rédaction | Le 11 mars 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous rêvez d’une Bugatti mais avez lâchement renoncé devant le ticket d’entrée de 2,5 millions d’euros et des brouettes pour une Chiron ? Et si l’on vous disait que pouviez maintenant acheter une vraie Bugatti neuve, tout aussi exclusive (500 exemplaires comme la Chiron) pour moins cher qu’une Mégane RS ?

Evidemment, on ne vous la fait pas, à vous : la Bugatti en question est un jouet. Mais quel jouet ! Une réplique aux trois quarts de la mythique Type 35, avec un moteur électrique sur l’essieu arrière, alimenté par une batterie lithium-ion. Celle-ci est rechargeable via le « bouchon de réservoir » ou extractible si vous voulez la remplacer sans attendre par une autre batterie chargée.

Un mode enfant limite la vitesse à 20 km/h au lieu des 45 du mode standard. Moyennant une deuxième clé en option, vous pouvez débrider la bête, comme avec la Speed Key d’une Chiron. La totalité des 14 ch sont alors disponibles. Bugatti laisse planer le mystère mais on doit alors pouvoir tabler sur 90 ou 100 km/h en pointe.

L’engin porte le doux nom de Baby II. En effet, ce n’est pas le premier Bébé Bugatti. En 1926, Ettore Bugatti avait construit une Type 35 à l’échelle ½ pour son fils cadet Roland. Déjà électrique, la Bugatti Bébé première du nom avait tant charmé tous les visiteurs de l’usine qu’elle finit par être produite à 500 exemplaires de 1927 à 1936 pour faire plaisir aux enfants des clients.

En voilà donc 500 autres, conçus à partir d’un scan 3D de l’original. Vous n’aurez pas besoin d’avoir une vraie Bugatti dans votre garage pour apprécier le tableau de bord en alu bouchonné, le siège en cuir, le volant quatre branches, les jantes huit branches en alliage d’aluminium ou le fameux macaron de calandre (50 grammes d’argent massif, s’il vous plaît). Non présents sur le modèle exposé à Genève, des phares permettront de poursuivre les tours de cour jusque tard dans la nuit. Où vous pourrez tirer la quintessence de la Baby II grâce à un différentiel autobloquant comme sur les grandes.

La Bugatti la plus amusante à conduire pourrait donc bien être la plus abordable : pour le prix de La Voiture Noire, vous pourriez vous offrir la quasi totalité des Baby II…

Articles associés

Plus d'articles