La Bugatti Chiron se porte aussi au poignet

Vendue 260 000 €, la Jacob & Co Bugatti Chiron Tourbillon renferme un W16 fonctionnel

La rédaction | Le 9 avril 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Ceci est la Bugatti Chiron de l’horlogerie. Littéralement : la Bugatti Chiron Tourbillon est la nouvelle montre issue du partenariat entre le constructeur alsacien et l’horloger new-yorkais Jacob & Co. Encore plus chiadée que les précédentes Twin Turbo et Epic X, elle est extraordinairement complexe et dispendieuse, comme la voiture dont elle porte le nom.

Le clou du spectacle est un W16 miniature avec un mécanisme fonctionnel. Pour mettre le contact, appuyez sur le poussoir en bas du boîtier, et admirez le ballet du vilebrequin, des bielles et des pistons pendant 20 s, sans oublier les deux « turbos » qui tournent sur les côtés (la Chiron en a quatre, mais on ne va pas chipoter). Pour parfaire l’évocation de l’hypercar, le « bloc » repose sur de minuscules amortisseurs, tandis que la réserve de marche est indiquée par une jauge à essence. En cherchant bien, il y a même deux aiguilles pour tenter d’avoir une vague idée de l’heure.

Entièrement inédit, ce mécanisme a nécessité un an de développement pour faire fonctionner en harmonie 578 pièces. Selon Jacob & Co, le vilebrequin est ainsi « l’une de pièces d’horlogerie les plus petites et les plus complexes jamais fabriquées. » On peut admirer le fonctionnement du W16 sous tous les angles grâce un robuste boîtier en titane noir aux flancs ajourés.

Avoir un W16 au poignet, ça n’a pas de prix. Enfin, si : 280 000 $, soit un peu moins de 260 000 €. C’est le prix d’une maison, mais il y a fort à parier que ce ne sera pas la montre la plus chère dans la collection du propriétaire moyen de Bugatti Chiron (la voiture).

Et si vous n’avez définitivement pas les moyens, vous pouvez aussi vous orienter vers le canapé Bugatti Chiron, ça prend un poil plus de place mais c’est moins cher.

Articles associés

Plus d'articles