Vous pouvez maintenant décorer votre Citroën AMI avec des flammes et des chatons

Le quadricycle électrique de Citroën fête sa première année de carrière avec des jeux de stickers personnalisables à l'infini

La rédaction | Le 11 octobre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Aujourd’hui est un grand jour pour le design automobile : il est désormais possible de personnaliser la Citroën AMI à l’aide d’une flopée de nouveaux stickers, à poser soi-même sur les « gélules » de bas de caisse, les faces avant et arrière et/ou le toit.

Citroën a d’ores et déjà proposé sa propre collection à base de motifs « Camo », » Jungle », « Tutti Frutti », « Globe Trotter » ou « Tribe » (89 euros la paire de stickers, uniquement sur les bas de caisse).

Mais tout l’intérêt réside évidemment dans l’offre de personnalisation sur mesure via le spécialiste Faab Fabricauto, qui a mis en place un configurateur en ligne pour vous concocter vous-même votre livrée. Vous en aurez déduit que les chatons et le « Cindy Forever » qui illustrent cet article ne sont donc que des exemples : vous avez le droit de préférer les chiens (ou Johnny), et vous n’êtes pas obligés de vous trouver une petite amie répondant au nom de Cindy.

Comptez 269 euros pour les bas de caisse, 289 euros pour le haut des portières, 339 euros pour la combinaison des deux, 259 euros pour les boucliers, 269 euros pour le toit et 619 euros pour la totale. Vous vous sentez l’âme d’un Andy Warhol mais vous n’avez pas le budget pour une BMW M1 ? Il suffisait de demander. Vous pouvez aussi tenter une livrée Gulf du pauvre en profitant du bleu layette de la carrosserie… À vos pinceaux virtuels.

Sinon, l’AMI semble avoir trouvé son public, merci pour elle. Il faut dire qu’une voiture sans permis électrique pour quelque 6 000 euros bonus déduit, qui plus est accessible via des formules de financement séduisantes,  on n’avait encore jamais vu ça. Commercialisée en mai 2020, disponible en version Cargo depuis le printemps 2021, l’AMI s’est écoulée à environ 6 500 exemplaires en France et 2 500 en Italie, et part maintenant à la conquête du reste de l’Europe. Elle fait même ses débuts au Royaume-Uni en conduite à droite.

Relisez notre essai de la Citroën AMI ici. 

 

 

 

Articles associés