Volkswagen Golf GTE

Partagez cet essai

La Golf GTE hybride rechargeable est maintenant aussi puissante que la GTI. Mais aussi amusante ?

Greg Potts • Niels de GEYER | Le 19 janvier 2021 |

Note
globale

7
10

Modèle

Volkswagen Golf GTE

À partir de 45 665 €

Moteur

4 cylindres 1,4 l turbo + moteur électrique, 245 ch et 400 Nm cumulés, boîte à double embrayage et 6 rapports, traction

Conso

à partir d'1,1 l/100 km
Emissions de CO2 : à partir de 26 g/km

Performances

0 à 100 km/h : 6,7 s
Vitesse maxi : 225 km/h

Poids

1 624 kg

Verdict

Performances élevées, douceur de conduite, sobriété réelle : la Golf GTE pourrait se prévaloir d'un quasi sans-faute... si le marketing Volkswagen ne la faisait pas surjouer les sportives. Côté fun, il lui reste du pain sur la planche.

Qu’est-ce que c’est ?

La deuxième génération de la Golf GTE. La première, lancée en 2014 avec 204 ch, voulait déjà montrer que le choix d’une hybride rechargeable n’impliquait pas de concessions sur les performances. Mais cette Golf 8 GTE est positionnée directement comme l’alter ego électrifié de la GTI, avec laquelle elle rivalise devant le chronomètre tout en annonçant des consommations ridicules, et en évitant le malus colossal qui frappe désormais la moindre sportive essence.

On a pu observer le même mouvement chez les cousines de la Golf au sein du groupe Volkswagen, puisque la GTE partage son groupe motopropulseur avec les Cupra Leon et Formentor e-Hybrid, et la Škoda Octavia RS PHEV. En l’occurrence, il s’agit d’un 4 cylindres 1,4 l turbo développant 150 ch et 250 Nm, associé à une boîte DSG six rapports et un moteur électrique de 116 ch pour 330 Nm. L’ensemble peut développer jusqu’à 245 ch et 400 Nm.

Seules les roues avant sont motrices. La batterie 13 kWh (contre 8,7 kWh pour l’ancienne Golf GTE) promet jusqu’à 60 km d’autonomie WLTP en mode 100 % électrique, soit théoriquement 1,1 l/100 km sur un cycle complet.

Les golfistes acharnés auront noté que la puissance est strictement identique à celle de la Golf 8 GTI, et que la présentation en est elle aussi plus proche que jamais. Le ramage est-il à la hauteur de ce plumage d’athlète ?

La suite >> AU VOLANT

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles