La Genesis GV60 est la cousine chic de la Hyundai Ioniq 5

Ce SUV est le deuxième des trois modèles électriques que Genesis doit lancer en Europe cette année

La rédaction | Le 23 août 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous êtes intéressé par les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6 mais leur style est un peu audacieux à votre goût ? Attendez peut-être la Genesis GV60. Ce SUV familial sera le deuxième des trois modèles électriques prévus sur la feuille de route de la marque premium du groupe Hyundai-Kia au cours des douze prochains mois en Europe. Le premier sera la G80, attendue fin 2021. La GV60 devrait suivre au premier semestre 2022. En tout cas en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suisse, l’arrivée de Genesis en France restant une simple hypothèse à l’heure actuelle.

Le coréen reste pour l’instant assez peu bavard sur celle qui devrait devenir son best-seller sur le Vieux Continent. On sait essentiellement que la GV60 est basée sur la nouvelle plate-forme E-GMP. On devrait donc retrouver des architectures proches de celles des Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6, disponibles en versions propulsion à un seul moteur ou bimoteur intégrale, avec une batterie pouvant atteindre les 77 kWh sur la Kia.

Côté style, Genesis voit dans la GV60 son modèle « le plus athlétique à ce jour », conformément à son identité de marque « Athletic Elegance » qui privilégie le muscle sur les modèles les plus compacts et l’élégance sur les plus imposants. La calandre pentagonale est pourtant loin d’être aussi hypertrophiée que sur ses grandes sœurs. On retrouve les optiques avant et arrière en deux parties caractéristiques de la marque. La GV60 se distingue en revanche par un capot intégrant les ailes, et des rétroviseurs-caméras (qui, avec un peu de chance, resteront une simple option).

À bord, on a droit à une platine de clim séparée (youpi !), un vaste écran tactile ainsi qu’une « Crystal Sphere » rétroéclairée en guise de de sélecteur de boîte sur la console centrale. Les écrans des caméras-rétroviseurs semblent bien positionnés, comme dans une Honda e, mais ce n’est pas ça qui nous fera les préférer à de bons vieux miroirs qui ne pixelisent pas dans le noir et dont l’on peut instinctivement doubler l’angle de couverture d’un simple mouvement de la nuque. Ah, et en regardant bien, vous apercevrez un bouton « Boost » sur le volant. Intéressant…

On vous prévient dès qu’on en sait plus.

Articles associés