Hyundai se lance dans les art cars

Le département N de Hyundai continue de suivre les traces de BMW avec un Tucson bariolé

La rédaction | Le 22 mars 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

En trois ans d’existence, le département Hyundai N s’est taillé une jolie réputation. Le savoir-faire de son patron Albert Biermann, qui occupait auparavant le même poste chez BMW Motorsport, n’y est certainement pas pour rien quand on voit comment il a su appliquer ses recettes bavaroises à la gentille i30 pour en faire une compacte sportive de choc.

L’hommage à BMW semble se poursuivre aujourd’hui avec un Tucson qui évoque immanquablement les fameuses BMW Art Cars.

Œuvre de l’artiste allemand Andreas Preis, le SUV revêt pour l’occasion les couleurs des Hyundai N de course (l’i20 WRC, les i30 et Veloster de supertourisme), entremêlées dans un ensemble qui évoquerait « des virages, des chicanes, des vibreurs et des drapeaux à damiers ».

Vous ne voyez rien de tout ça ? Vous n’êtes pas les seuls, mais avouez que le Tucson a tout de même plus de gueule dans cette livrée qu’en gris métallisé… Il faut dire que c’est le nouveau Tucson N Line qui a servi de toile à Andreas Preis, une version au kit carrosserie et aux réglages plus sportifs. Qui préfigure un vrai Tucson N animé par le 2.0 275 ch de l’i30 N pour venir tenir compagnie au Cupra Ateca ? Croisons les doigts.

Articles associés

Plus d'articles