La Jaguar XJ220C qui a (presque) gagné au Mans est à vendre

Pourquoi dépenser 3 millions d’euros dans une banale hypercar moderne quand on peut s’offrir la plus belle voiture de course des années 90 ?

La rédaction | Le 8 novembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Si vous vous demandez comment venir à bout d’un budget automobile de plusieurs millions d’euros, il y actuellement l’embarras du choix en neuf entre la McLaren Speedtail, l’Aston Martin Valkyrie, la Mercedes AMG-One ou la Bugatti Divo.

Mais vous pourriez aussi bien snober toutes ces jeunettes sans palmarès au profit d’une auto qui a remporté les 24 Heures du Mans. Enfin pas tout à fait, mais c’est tout comme. Cette Jaguar XJ220C est arrivée en tête de la catégorie GT lors de l’édition 1993, mais a été disqualifiée par la suite en raison de catalyseurs non conformes.

Elle a conservé sa superbe livrée de juin 1993, son numéro 50 et les stickers de ses pilotes John Nielsen, David Brabham et David Coulthard, montés sur le podium ce jour-là. Elle a détenu la coupe pendant environ un mois avant son exclusion pour d’obscures raisons technico-politiques sur tapis vert, longtemps après que le drapeau à damiers s’est abattu dans la Sarthe.

D’une certaine façon, elle reste donc une gagnante. D’ailleurs, rien que ses lignes auraient mérité un trophée. Si vous pouvez citer une plus belle GT de course dans la même décennie, nous sommes preneurs (éventuellement la McLaren F1 GTR, mais sinon ?).

Fort logiquement, elle n’est pas homologuée pour la route. Mais si vous avez les moyens de vous délester des 2,5 à 3,2 millions d’euros estimés par Bonhams pour sa vente du mois prochain, vous pouvez sûrement vous offrir quelques excursions sur le circuit Bugatti…

Articles associés