24 Heures du Mans : un V8 biturbo pour la LMDh Porsche

Le proto Porsche des 24 Heures du Mans 2023 a fait ses premiers tours de roues, et on en sait plus sur sa fiche technique

La rédaction | Le 28 janvier 2022 |

En savoir plus à ce sujet :

L’édition 2023 des 24 Heures du Mans verra s’affronter l’un des plus beaux plateaux de l’histoire de l’épreuve. Parmi toutes ces écuries d’usine, Porsche, du haut de ses 19 victoires, fera inévitablement partie des favoris.

Le proto LMDh de la marque allemande a entamé son développement et Thomas Laudenbach, vice-président de Porsche Motorsport, en a profité pour lâcher quelques infos sur la bête. On sait ainsi désormais que pour la partie thermique de sa motorisation hybride, elle fera appel à un V8 biturbo. Rappelons que la partie électrique et la boîte de vitesses sont standardisées sur les LMDh, de même que le châssis, contrairement aux LMH comme la Toyota et la Peugeot.

« Nous avions l’embarras du choix pour le moteur de notre prototype LMDh car notre gamme comporte plusieurs bases prometteuses », a expliqué Thomas Laudenbach. « Nous nous sommes arrêtés sur le V8 biturbo, qui offre à notre avis le meilleur compromis entre performances, masse et coûts. Le lancement des essais dynamiques a été une étape importante pour le projet. »

Les tests ont en effet commencé à Weissach pour la nouvelle équipe Porsche Penske. Le V8, manifestement issu du bloc 4.0 qui anime tous les fleurons du groupe Volkswagen, a donc pu commencer à s’acoquiner avec la batterie signée Williams, le moteur électrique et l’électronique de puissance fournis par Bosch, et la boîte de vitesses X-Trac. Porsche partagera avec Audi un châssis Multimatic, et le V8 devrait logiquement faire partie du pot commun. Il se dit aussi que Lamborghini serait sur les rangs pour s’engager à son tour en LMDh avec le même package.

Le V8 Porsche utilisera des « carburants renouvelables » pour réduire ses émissions de CO2. Sa puissance maximum sera comprise entre 653 et 707 ch en fonction des ajustements liés à la Balance of Performance. Sur un week-end de course, la puissance cumulée des moteurs thermique et électrique est bridée à 680 ch par la réglementation LMDh. Ledit règlement n’impose pas d’architecture ni de cylindrée pour le moteur thermique, mais il limite son régime à 10 000 tr/min, et son niveau sonore à 110 db.

Le proto Porsche fera ses débuts en janvier 2023 pour la manche inaugurale de l’IMSA, aux 24 Heures de Daytona. Préparez-vous : l’année prochaine, l’endurance, ça va être du sport.

 

Articles associés