Une Lamborghini Huracán pour l’aéroport de Bologne

Pourquoi guider les avions sur le tarmac en Fiat Panda quand on peut le faire en Lambo ?

La rédaction | Le 11 décembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Il y a quelques années, nos confrères deTop Gear UK avaient accompagné les équipes de l’aéroport d’Heathrow le temps d’une journée. Il leur avait été demandé de se présenter avec une voiture convenable. Un pick-up ou un SUV, par exemple. Il étaient donc logiquement venus en Lamborghini Aventador, comme tout le monde.

Il se trouve que depuis, la marque elle-même a perpétué la tradition (de refiler ses supercars à des aéroports qui n’en ont absolument pas besoin). Ils viennent ainsi d’en livrer une, pour la sixième année consécutive, à l’aéroport Guglielmo Marconi de Bologne. Cette Huracán a fière allure dans sa livrée spéciale signée par le Centro Stile, équipée d’une radio reliée en permanence à la tour de contrôle, d’un gyrophare orange et de stickers « Follow Me ». Sa mission consistera essentiellement à guider les avions des pistes d’atterrissage vers les terminaux, et vice versa.

Il ne s’agit pas de la nouvelle Huracán Evo, Lamborghini ayant manifestement préféré écouler les stocks de la phase 1. En l’occurrence une 580-2, version propulsion dont le V10 atmosphérique de 5.2 développe 580 ch, pour un 0 à 100 en 3,4 secondes et une vitesse maxi 320 km/h. Bien assez pour… errer sur le tarmac à 50 à l’heure. Et drifter discrètement de temps en temps entre deux Airbus.

De quoi susciter des vocations d’agent de piste à Bologne, et prier pour que ce partenariat dure encore longtemps.

Articles associés

Plus d'articles