Une GT électrique 2+2 Lamborghini avant la fin de la décennie

SVP Lambo, faites-la ressembler à l'Estoque

Vijay Pattni | Le 26 mai 2022 |

Lamborghini Estoque

En savoir plus à ce sujet :

La première Lamborghini électrique sera une GT 2+2. Ça, vous le saviez sans doute. Mais le PDG Stephan Winkelmann précise aujourd’hui le timing. Vous devriez avoir le temps de vous faire à l’idée : elle arrivera d’ici la fin de la décennie.

Dans la foulée de l’annonce d’un programme LMDh, Winkelmann a rappelé que le quatrième modèle de la gamme après les Aventador, Huracán et Urus (ou plutôt leur remplaçantes) serait une 2+2 avec un peu de garde au sol. « Nous travaillons sur beaucoup de choses, a-t-il confié à Top Gear. Ce sera une voiture plus polyvalente, et aussi notre première voiture entièrement électrique à voir le jour, avant que l’Urus soit à son tour complètement électrifié. »

Il a aussi souligné la liberté inédite dont profitent les designers sur les voitures électriques. « Disons que la position de la batterie débouche sur des silhouettes inattendues. Oui, nous avons des possibilités de faire différent en termes de styles de carrosserie, mais les voitures resteront toujours immédiatement reconnaissables en tant que Lamborghini. »

« C’est l’une choses que nous tenons à préserver. Nous avons vu les premières ébauches de la voiture électrique, et elles sont extrêmement prometteuses », a-t-il ajouté.

Même si ce nouveau modèle ne sera évidemment pas là uniquement pour faire joli, Winkelmann tient à préciser que les volumes de vente ne seront pas un objectif prioritaire. « La marque est beaucoup plus  importante que le nombre de voitures que nous livrons. Et les résultats financiers sont plus importants que les voitures que nous livrons… Ce quatrième modèle nous donnera une occasion d’accroître nos volumes, mais ce n’est pas le plus important. »

Ce qui sera important, c’est qu’on sente l’ADN Lambo au volant. « Concernant l’hybridation [des futures Aventador et Huracán], nous avons un parti-pris clair. Nous avons déjà conduit la voiture et nous n’avons aucune crainte en ce qui concerne le son ou les performances. »

« Avec les voitures 100 % électriques, on parle aujourd’hui beaucoup d’accélération longitudinale, très similaire sur toutes les voitures électriques. On perçoit quelques différences mais nous ne voyons rien actuellement qui puisse s’appliquer à une Lamborghini. L’idée est d’y ajouter de l’accélération tranvsersale. »

« Cela va se jouer sur la façon de donner du dynamisme à la voiture, quelque chose qui manque encore aux électriques actuelles. Nous sommes certains de pouvoir y parvenir. »

Sur la question de l’hybridation, il ne fait aucun doute que la prochaine génération d’Urus sera encore plus puissante. « Il nous faut promettre que chaque génération sera plus performante que celle qu’elle remplace. Donc quand l’hybridation arrivera, les voitures seront plus performantes que les thermiques auxquelles elles succèdent. »

« Pour nos deux supercars, nous voulons rester hybrides aussi longtemps que possible, et nous voulons voir comment les carburants synthétiques pourront nous y aider après 2030. »

Nous voilà rassurés. Affaire à suivre…

Articles associés