La Maserati GranTurismo n’est plus

Cette unique GranTurismo Zéda multicolore marque la fin de la production. Snif

La rédaction | Le 12 novembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Après 12 ans de production et quelque 40 000 voitures vendues, la Maserati GranTurismo se résout à prendre sa retraite. La marque va maintenant avoir le temps et la place de reconfigurer son usine de Modène, en vue du développement de sa prochaine « voiture de sport hautes performances ».

Exemplaire unique, la Maserati GranTurismo Zéda veut rappeler que « pour chaque fin, il y a un nouveau début ». Mécaniquement, elle est identique à la GranTurismo standard, dont elle reprend le V8 Ferrari 4.7 atmosphérique de 460 ch (lui aussi, on le regrettera… soupir). Elle s’en distingue avant tout par sa peinture très spéciale, un dégradé allant du bleu foncé à la proue au gris métal satiné à l’arrière en passant par un un gris foncé entre les deux.

Les prochaines GranTurismo et GranCabrio, les « premiers modèles de l’histoire de la marque à adopter des solutions 100 % électriques », seront construites à Turin. Pendant ce temps-là, le site de Modène (où l’Alfa Romeo 4C vit elle aussi ses derniers instants), accueillera la chaîne de production d’une nouvelle sportive promise pour 2020.

Ces prochaines années, Maserati a également prévu d’électrifier la Ghibli, de plancher sur un nouveau SUV et de généraliser des systèmes de conduite autonome de niveau 2 et 3. Reste à savoir si tous ces projets survivront à la fusion de la maison mère FCA aec PSA…

Et maintenant, si vous le voulez bien, une minute de silence pour la sublime GranTurismo.

Articles associés

Plus d'articles