Le Mercedes Classe V restylé est un spa roulant

Plus de puissance, fauteuils classe affaires

La rédaction | Le 4 février 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous pensiez que les SUV avaient tué les monospaces ? Pas si vite. Le Mercedes Classe V n’est absolument pas d’accord. Après avoir signé une année 2018 record, il aura droit au prochain salon de Genève à un discret restylage pour gagner en luxe comme en puissance.

Le nombre de fois où le mot « sportif » apparaît dans le communiqué est d’ailleurs un peu préoccupant pour un engin de cet acabit. Mais soyez rassuré, le gentil géant de chez Mercedes n’en a pas oublié son cœur de métier. Vous pourrez toujours choisir entre diverses configurations allant de six à huit sièges, et désormais profiter de deux sièges arrière inclinables et massants comme à bord d’une Classe S. Hmm.

« Un voyage à bord du nouveau Classe V en navette VIP, c’est comme une séance de spa en sortant de l’avion ou d’une réunion de travail » assure Mercedes. Espérons juste que la suspension ne sera pas trop ferme en finition AMG Line, il ne faudrait pas faire déborder l’eau du jacuzzi.

La version camping-car Marco Polo reste au catalogue pour ceux qui ne se contenteraient pas d’un Volkswagen California. Toutes les versions offrent le choix entre les mêmes motorisations : deux quatre-cylindres Diesel développant respectivement 190 (la puissance maximale auparavant) et 239 ch, ce dernier annonçant 7,9 s sur le 0 à 100 km/h et 229 km/h en pointe. Ils sont tous les deux disponibles avec une boîte automatique à neuf rapports au lieu de sept. Avec un mode Sport et des palettes au volant, cela va de soi.

Plus pertinent sans doute par les temps qui courent, le stand Mercedes du salon de Genève accueillera par ailleurs un concept de Classe V 100 % électrique. Soit probablement un Classe V avec une calandre pleine, des roues bizarres et une prise de courant sur le côté, mais qui sait, peut-être sera-t-on surpris ?

Articles associés