Ceci est le nouveau Ford Kuga

Avec des moteurs hybrides et des gros morceaux de Focus dedans

La rédaction | Le 3 avril 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Et de trois générations pour le Kuga, poli et musclé sous tous les angles pour ce nouvel opus.

Ford promet qu’il s’agira du SUV le plus plaisant à conduire de la catégorie. C’est ambitieux quand on a un Peugeot 3008 sur sa route, mais pas improbable pour une auto qui partage une bonne partie de ses dessous avec la dernière Focus. Il nous faudra attendre un bout de temps pour en juger puisque Ford ne prévoit pas de lancer le Kuga en Europe avant novembre 2019, voire début 2020.

Les évolutions techniques s’annoncent au moins aussi décisives que ce nouveau style en rondeurs. Le Kuga fera en effet la part belle à l’électrification, avec pas moins de trois types de motorisation hybride.

Au sommet de la gamme, on trouvera une version hybride rechargeable annoncée à 55 km d’autonomie en tout électrique. Elle associera un 2.5 essence atmosphérique à cycle Atkinson avec un moteur électrique, pour un total de 225 ch. Pile poil la même puissance que les prochains Peugeot 3008 et Citroën C5 Aircross hybrides qui seront ses rivaux tout désignés.

Elle sera flanquée d’une hybride conventionnelle de même puissance (basée sur le même moteur thermique), dans la veine des Honda CR-V et Toyota RAV4, qui arrivera encore plus tard. Et plus trivialement de Diesel « mild hybrid » à alternodémarreur : un 1.5 et un 2.0, ce dernier étant disponible avec une transmission intégrale.

Sans oublier deux trois-cylindres essence, qui développeront comme sur la Focus 120 et 150 ch.

À bord, personne ne sera surpris par un mobilier rappelant fortement celui de la Focus. On retrouve toute la technologie embarquée de cette dernière. Conduite semi-autonome, hot-spot wifi. Un affichage tête haute et une hi fi B&O seront proposés en option.

Les places arrière sont particulièrement accueillantes, et ces sièges sont d’ailleurs coulissants, inclinables et chauffants. Des tablettes aviation ornent le dossier des sièges avant. Globalement, l’habitabilité progresse nettement par rapport au Kuga actuel, de même que le coffre grâce à la banquette coulissante. Ce qui est la moindre des choses avec ce gabarit à la hausse : + 10 cm en longueur (4,62 m), + 4 cm en largeur (1,88 m), + 2 cm en empattement (2,71 m).

Malgré cela, la baisse de poids peut atteindre 90 kg selon les versions. La hauteur a diminué, ce qui est favorable à l’aérodynamique et accentue son allure sportive. Le pare-brise implanté plus en arrière, derrière un capot long et plat et une calandre façon « shark nose », bénéficie lui aussi aux proportions.

Comme toutes les Ford récentes, le Kuga existera en différentes variantes au typage très différent, de la ST-Line rabaissée et raffermie à la luxueuse Vignale, en passant par le tout-venant Titanium. Et pourquoi pas une version ST, mmh ?

Articles associés

Plus d'articles