Peugeot e-5008, l’électrique des familles

Plus grand, plus habitable mais un peu moins modulable, le Peugeot 5008 III mène l'offensive sur tous les fronts.

La rédaction
Publié le : 26 mars 2024

Ceci est le nouveau Peugeot e-5008, un SUV 7 places qui, si l’on en croit le constructeur, devient « le seul modèle de son segment à proposer une mobilité 100 % électrique pour 7 passagers. » Voilà qui n’est pas très gentil pour le Mercedes EQB.

Visuellement, point de surprise : la silhouette évolue peu par rapport à la précédente génération, et les traits sont ceux, certes mordants, du 3008 dévoilé voici quelques mois. Idem pour les jantes semi-pleines au dessin toujours aussi funky.

En revanche, techniquement, le 5008, troisième du nom, change du tout au tout. Basé comme le 3008 sur la nouvelle plate-forme STLA-M de Stellantis, il est nettement plus imposant qu’avant avec ses 4,79 m de long (+ 14 cm), 1,89 m de large (+ 4 cm) et 1,69 m de haut (+ 5 cm), sur un empattement de 2,90 m (+ 6 cm). Un beau bébé donc, qui toise désormais un Renault Espace dans toutes les dimensions puisque celui-ci rapetissé en devenant un SUV.

L’e-5008, sa version électrique, proposera pas moins de trois architectures différentes, comme l’e-3008 : une à un seul moteur de 210 ch et batterie 73 kWh (pour 502 km d’autonomie) , une « grande autonomie » de 230 ch et 98 kWh (environ 660 km sous réserve d’homologation) et une bimoteur intégrale de 320 ch et 73 kWh (environ 500 km). Seule la première sera lancée en fin 2024, il faudra attendre quelques mois de plus pour les autres. Peugeot promet dans tous les cas des charges à 160 kW.

Pour les vraies gens qui ont de la route à faire sans se poser de questions, le nouveau 5008 proposera aussi la nouvelle version à hybridation légère (et à chaîne) du 3 cylindres essence 1,2 l Puretech, développant 136 ch et disponible au lancement, ainsi qu’un 1,6 l hybride rechargeable de 195 ch début 2025.

Le 5008 profite de ses mensurations généreuses pour proposer encore plus d’espace aux deuxième et troisième rangs, ainsi que dans le coffre : 259 l en configuration 7 places (+ 129 l), jusqu’à 748 l en configuration 5 places (+ 46 l) voire 1 815 l tous sièges rabattus (+ 35 l). Seul hic : alors que son prédécesseur avait gardé les gènes de monospace de la première génération avec trois sièges identiques au rang 2, le nouveau 5008 sacrifie la place centrale et un peu de modularité. La banquette reste coulissante, avec des assises 60/40 et des dossiers rabattables en 40/20/40, et Peugeot promet avoir soigné l’accès au troisième rang. Bref, le 5008 rentre dans le rang des SUV, mais devrait continuer à faire référence. L’Espace a du mouron à se faire.

Bien sûr, on retrouve aussi le spectaculaire Panoramic i-Cockpit, avec son immense dalle de 21 pouces en haut de gamme, son volant « carrond » et ses raccourcis tactiles. Le système infodivertissement intègre une commande vocale et une IA ChatGPT. Voilà qui promet des conversations passionnantes avec votre voiture.

Rendez-vous cet automne pour découvrir les 5008 et et e-5008 en concessions.

Top Gear
Newsletter

Recevez les dernières news, tops et exclusivités sur votre adresse e-mail.