Blasés de la Golf ? Voici la nouvelle Seat Leon

Technologie allemande, style espagnol. Il y a de quoi se laisser tenter, à la place de vous-savez-quoi…

La rédaction | Le 3 février 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Pour tout le monde, cette compacte aux lignes acérées est la nouvelle Seat Leon. Sauf pour vous : si vous vous intéressez un peu aux voitures, vous savez que c’est en fait une Volkswagen Golf qui a pris des leçons de flamenco. Oui, elle respire la latinité derrière ce regard de braise, mais en dessous, c’est à peu de chose près une Golf. Ou une Skoda Octavia. Ou bientôt une Audi A3.

D’ici fin 2020, le groupe Volkswagen aura en effet renouvelé toutes ses berlines compactes. Parmi elles, pourquoi opteriez-vous pour la nouvelle Seat Leon ? Cela pourrait être pour son style. L’ancienne était déjà une compacte à la silhouette assez anguleuse, celle-ci a été dessinée au scalpel, reprenant les gimmicks étrennés par le SUV Tarraco. Regardez donc cet air furibard et ces flancs sculptés… À l’arrière, vous aurez remarqué le bandeau de LED qui traverse tout le hayon, très à la mode cette saison dans le groupe.

Ensuite, les moteurs. Il y aura beaucoup de choix, comme toujours : de l’essence, du Diesel et de l’hybridation (légère et rechargeable), en attendant des versions sportives sous blason Cupra (dont là aussi une version hybride rechargeable reprenant la mécanique de la Golf GTE) avec un lourd héritage à porter.

Si vous trouvez que la nouvelle Leon paraît plus imposante, c’est parce qu’elle l’est : 9 cm de plus en longueur (4,37 m), dont 5 cm pour l’empattement. En revanche, elle est 2 cm plus étroite que sa devancière. Le break ST, lui aussi 9 cm plus long que la génération précédente, annonce un coffre 30 l plus vaste (617 l pour 4,64 m de long). Peu prisée, la version SC quitte le catalogue. Il n’y a donc plus de compacte trois portes sur le marché, la Golf et la BMW Série 1 ayant également renoncé à cette carrosserie. Bouh.

À bord, une bonne partie des commandes sont désormais tactiles, notamment via le grand écran central (8 pouces en série, 10 ensuite). L’intégration de ce dernier est moins travaillée que sur la Golf. La Leon met aussi l’accent sur l’éclairage d’ambiance. Et les fines barres de LED qui ourlent la planche de bord et les portières ne sont pas là que pour faire joli, elles servent aussi à vous prévenir en cas d’Audi dans votre angle mort.

Vendue à plus d’un million d’unités depuis 2012 (sur les 2,2 millions de Leon vendues depuis 1999), la Leon III est LA voiture qui a totalement relancé Seat, la marque n’ayant cessé de battre des records depuis. Souhaitons une aussi belle carrière à la quatrième du nom.

Articles associés

Plus d'articles