Dites bonjour au Mercedes EQB, le SUV sept places 100% électrique

Envie de déposer les enfants à l'école en silence ? Voici ce qu'il vous faut

| Le 19 avril 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Après Audi et son Q4 e-tron, Mercedes lance l’EQB, son nouveau SUV 100% électrique. Celui-ci offre quelque chose d’inédit sur le segment : une option sept places.

Vous aviez pu découvrir en début d’année le Mercedes EQA, variante électrique du GLA. L’EQB ne surprendra donc personne : c’est un GLB auquel Mercedes a enlevé son quatre-cylindres pour le farcir d’une batterie.

L’habitacle semble quasiment identique au GLB. Autrement dit, pour être confortablement assis à la dernière rangée de sièges, il faut mesurer moins d’1,65 m, c’est Mercedes qui le dit. Dans sa version cinq places, l’EQB offre un volume de coffre de 495 l, ou 1710 l banquette rabattue (465 l et 1620 l en version sept places). C’est un peu moins qu’un GLB malgré 5 cm de plus en longueur (4,68 m). En option, les sièges du milieu peuvent coulisser sur 14 cm pour gagner un peu de place. Mercedes n’a pas dévoilé le volume du coffre lorsque les sept sièges sont utilisés mais il faudra forcément voyager léger, comme sur tous les véhicules du genre (130 l sur le GLB).

Mercedes n’a pas non plus officialisé les motorisations mais affirme qu’il y aura l’embarras du choix, avec plusieurs niveaux de puissance disponibles, dont des versions de plus de 270 ch. L’EQB pourra être une traction ou posséder une transmission intégrale (un moteur par essieu). La batterie quant à elle aura une capacité de 66,5 kWh minimum. Pour le moment, l’autonomie maximale est de 419 km mais Mercedes prévoit une version au rayon d’action majoré. Pas négligeable lorsqu’on sait que chaque passager supplémentaire fait baisser l’autonomie. Commencez dès maintenant à choisir votre enfant préféré si vous avez prévu de traverser la France après le déconfinement.

Visuellement, mis à part une calandre pleine, des optiques redessinées et un accastillage couleur cuivre (en fonction des finitions comme sur l’EQA), les changements ne sont pas légion par rapport à un GLB. Contrairement à la majestueuse limousine EQS dévoilée récemment, cet EQB n’est pas une démonstration de force. Lui a pour mission de démocratiser l’électrique en y convertissant les familles. Ça fera aussi toujours un peu moins de bruit et de pollution à la sortie des écoles…

Articles associés