La Porsche 718 T est le Boxster/Cayman des purs et durs

Moteur de base, châssis de compète. La 718 idéale ?

Niels de Geyer | Le 19 décembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Les ramifications de la gamme Porsche vous donnent la migraine ? Passez votre chemin, la nouvelle déclinaison de la 718 ne va pas vous réconcilier avec la nomenclature de la marque. Les autres feront sûrement un excellent accueil à ce qui s’annonce comme la version la plus sympathique à ce jour de la petite Porsche à moteur central. De quoi la ragaillardir un peu après son passage mouvementé au flat-four en 2016, puis l’arrivée sur ses plates-bandes d’une certaine Alpine A110 au charme dévastateur.

Les Boxster et Cayman T (pour Touring)transposent la recette étrennée avec succès en début d’année par la 911 Carrera éponyme. Quatrième version de la 718, la T prend place entre les Boxster et Cayman d’entrée de gamme, animés par un 2.0 de 300 ch, et les S (2.5, 350 ch). Grosso modo, elle reprend le moteur des premiers (disponible en boîte manuelle ou PDK) mais en cochant la fine fleur des options châssis du catalogue, réservée jusqu’alors aux S et GTS.

En série, on trouve ainsi le châssis sport surbaissé de 2 cm, la suspension pilotée, l’autobloquant, des jantes 20 pouces (au lieu de 18) et le pack Sport Chrono (qui inclut le talon-pointe automatique en boîte manuelle et le launch control avec la PDK, le tout avec un sélecteur de modes au volant mais aussi un support de boîte actif) . En boîte manuelle, le débattement du levier est raccourci.

Histoire de gagner quelques kilos symboliques (et surtout de se la jouer roots), la présentation se veut dépouillée : des sangles tiennent lieu de poignées de portière, l’écran central est remplacé par un vide-poche. Rassurez-vous, vous pourrez renouer avec la civilisation à titre d’option gratuite (la radio et le GPS, c’est quand même bien pratique). Sinon, hormis ses jantes 20 pouces, la 718 T se distingue essentiellement par son accastillage noir façon GTS, ses inserts de la même couleur dans l’habitacle et sa sellerie cuir-tissu.

Faute d’un allègement vraiment significatif, les performances n’évoluent pas par rapport à celles des 718 Sport Chrono standard (0 à 100 km/h en 4,5 s en PDK). Les Cayman et Boxster T s’affichent respectivement à 65 219 et 67 250 €. Soit un peu moins de 9 000 € de plus que les modèles standard (et 4 000 € de moins que les S), mais vous pourrez toujours faire valoir à votre moitié que vous ferez en réalité entre 5 et 10 % d’économies grâce à la générosité de l’équipement. Mais si, ça va passer.

Malgré ses apparences de simple coup marketing pour continuer à pressurer un modèle en fin de vie, la Carrera T avait su gagner ses lettres de noblesse au sein de la famille 911. On verra si la 718 T parvient à en faire de même (et autant vous dire qu’on a hâte de mener l’enquête).

Articles associés

Plus d'articles