Cette Porsche 964 de 507 ch est… électrique

Un énième restomod sur base de 964 ? Oui, mais cette fois avec un tas de piles à la place du six cylindres à plat

| Le 2 juin 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Porsche a déclaré officiellement que la 911 serait parmi les dernières voitures du monde à être électrifiées. Mais ça n’empêche pas certaines personnes de commettre l’irréparable avant la marque elle-même.

Voici le dernier restomod électrique en date, l’Everrati Signature Wide Body. Il s’agit d’une Porsche 911 type 964, avec 500 ch électriques à la place du flat-six d’origine.

Everrati insiste sur le fait que tout le travail a été effectué avec le plus grand respect pour l’original. Hum hum… « En utilisant des techniques d’ingénierie modernes et en intégrant des trains roulants électriques avancés, nous améliorons davantage les performances de chaque voiture », affirme le patron et fondateur d’Everrati, « tout en s’assurant qu’elle conserve les même caractéristiques de conduite, avec une répartition des masses – et un poids – similaires à l’origine, permettant à des icônes automobiles comme la Porsche 911 d’être réinventées pour l’ère de la mobilité zéro émission, mais en gardant leur âme intacte. »

Bon, bon, bon. On ne va pas refaire un speech sur ce genre de création, mais on est en droit de se demander si ces personnes sont déjà réellement montées dans une 911… Garder l’âme d’une 911 intacte en enlevant le six cylindres à plat est quelque chose de difficile à avaler. D’autant plus que nous avons affaire ici à la type 964, l’une des générations les plus prisées, dont la cote continue grimpe (comme celle n’importe quelle autre 911 d’ailleurs, oui, même toi la 996). La 964 subit déjà le sort de nombreux restomods dans le sillage de Singer, et les modèles en état d’origine vont commencer se faire rares si ça continue.

Cependant, il y a bien un point positif avec la 911 d’Everrati : son électrification est réversible. Si jamais vous estimez que ce traitement n’est pas concluatn, vous pourrez toujours revenir en arrière et réinstaller le moteur et la boîte d’origine, que vous aurez pris soin de stocker dans un coin de votre grange.

Malgré sa batterie, l’Evarrati Signature est apparemment plus légère que la 964 d’origine grâce à des panneaux de carrosserie en fibre de carbone. Les 507 ch et 500 Nm de couple – des chiffres similaires à la nouvelle 992 GT3 – déboulent toujours sur les seules roues arrière, et des freins Brembo redimensionnés en conséquence ont fait leur apparition. Le système est en outre régénératif. Le conducteur peut régler le niveau de récupération et la Signature peut ainsi se conduire à une seule pédale.

La batterie de 53 kWh offre plus de 240 km d’autonomie, mais attendez vous à ce qu’elle fonde comme neige au soleil si vous expérimentez le 0 à 100 km/h en 4 s à de nombreuses reprises. Selon Evarrati, recharger la voiture de 10 % à 100 % prend une heure avec un chargeur rapide.

Chaque Evarrati Signature sera personnalisée aux goûts de son propriétaire, avec un ticket d’entrée à 250 000 £ (environ 290 000 €). Ouille. À ce prix-là, vous pouvez vous offrir une Porsche Taycan flambant neuve ET une 964 en très bon état…

Articles associés