Un V8 de 550 ch pour le Range Rover Velar

Top puissance pour un top model

La rédaction | Le 5 février 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Entre le Brexit, le ralentissement du marché chinois, les tensions commerciales avec les Etats-Unis, la guerre contre le Diesel et la transition vers la norme WLTP, Jaguar Land Rover n’est pas au mieux de sa forme. 4 500 suppressions de postes ont été annoncées afin de réaliser une économie de 2,5 milliards de livres sur d’ici mi-2020. Et quel est le premier modèle annoncé par JLR pour sortir de ce marasme ? Un SUV ultrastylé avec un V8 5.0 à compresseur. Ça, c’est du panache ou on ne s’y connaît pas.

Le nouveau venu est le Range Rover Velar SVAutobiography Dynamic Edition, un Velar de 550 ch qui n’a que faire des noms à rallonge et des espaces entre les mots. Même s’il ne porte pas le matricule SVR comme le Range Sport ou le F-Pace dont il partage le moteur, il a été développé comme eux par le département Special Vehicules Operations. Vous savez, celui qui s’occupe des versions soit surpuissantes, soit grand luxe. Le Velar SVAutobiography joue sur les deux tableaux.

« Autobiography » est un label historique chez Range, désignant traditionnellement la finition la plus huppée d’un modèle qui est déjà rarement à la portée de toutes les bourses à l’origine. Ici, Land Rover a ajouté « Dynamic », ce qui n’apparaît pas déplacé sur un engin capable de catapulter ses deux tonnes de 0 à 100 km/h en 4,5 s… puis de croiser à 274 km/h sur l’Autobahn en vous massant délicatement le dos.

Les freins ont été renforcés en conséquence, et les étriers peints en rouge pour que les badauds comprennent bien que vous avez la version qui va vite. La boîte et la gestion électronique ont également eu droit à un petit coup de fouet, tandis que la suspension pneumatique et les barres antiroulis ont été raffermies.

L’auto est désormais plus basse, plus large, avec une proue plus généreusement aérée pour gaver le V8 d’air frais. Ainsi que quatre énormes sorties d’échappement en losange, plus légères de 7 kg par rapport à l’échappement standard du Velar. La Premier League va a-do-rer. À l’intérieur, on découvre un nouveau volant biton orné de palettes en aluminium. Un pack carbone est disponible.

Il est d’ores et déjà possible de commander le Velar SVAutobiography Dynamic Edition (ouf) à partir de 110 340 €. Sera-ce la voiture qui sauvera JLR ? Probablement pas, mais quelques V8 à compresseur de plus en ce bas monde ne peuvent pas faire de mal.

Articles associés

Plus d'articles