Le Volkswagen T-Roc R est une Golf R sur échasses

La compacte sportive plus haute et plus lourde que vous n’aviez pas demandée

La rédaction | Le 25 février 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Quand le groupe Volkswagen trouve un filon, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il l’exploite. Regardez les petits SUV sportifs : après un Audi RS Q3 en éclaireur, on a vu débarquer en quelques mois le Cupra qui-n’est-pas-une-Seat Ateca, l’Audi SQ2, le Skoda Kodiaq RS (plus encombrant, certes). Et là, c’est au tour de Volkswagen, qui lancera le T-Roc R au salon de Genève, pour l’instant sous la forme d’un concept annoncé très proche de la série.

Comme vous le savez, le T-Roc est un petit SUV de la taille d’une Golf. Et comme la plupart des petits SUV, c’est une poule au œufs d’or pour Volkswagen, avec déjà 200 000 exemplaires sur la route depuis son lancement en novembre 2017.

Cette version R reprend les entrailles de l’actuelle Golf R, sur le départ, et de l’Audi SQ2 déjà dévoilé au Mondial. C’est-à-dire un 2.0 turbo de 300 ch (310 sur la Golf depuis son dernier restylage), une boîte DSG7, une transmission intégrale non permanente et un lot de quatre sorties d’échappement. Si vous avez des comptes à régler avec vos voisins, vous pouvez cocher une ligne Akrapovic en option.

Launch control activé, relâchez les freins (renforcés) et vous atteindrez les 100 km/h en 4,9 s, soit un dixième de plus que le SQ2, hiérarchie oblige. La vitesse de pointe est limitée quant à elle à 250 km/h.

En tant que SUV, le T-Roc R a été développé aussi bien sur les rues pavées de Wolfsbourg que dans les sous-bois de la Forêt Noire et les dunes du Maghreb.On plaisante, il a évidemment été limer le Nürburgring comme il se doit, récoltant au passage la bénédiction des pilotes Volkswagen Petter Solberg (Polo WRX) et Benjamin Leuchter (Golf GTI TCR).

Ce qui lui permettra, selon la marque, d’allier « la prestance remarquable d’un SUV au dynamisme d’une berline compacte ». Et si ça ne vous fait pas assez rêver – ce que vous pouvez être rabat-joie, aussi –, il ne vous reste plus qu’à attendre le T-Roc Cabriolet, qui devrait pointer le bout de sa calandre d’ici la fin de l’année. On vit vraiment une époque formidable.

Articles associés

Plus d'articles