Audi planche sur un e-tron surpuissant

Gare aux traces de pneus

La rédaction | Le 5 décembre 2018 |

En savoir plus à ce sujet :

Il y aura bientôt chez Audi un e-tron encore plus performant. Et on ne parle pas du Sportback de l’an prochain, ou de l’e-tron GT dévoilée à Los Angeles sous forme de concept, mais bien d’une version plus dynamique du SUV électrique qui vient d’être commercialisé. À l’autre extrémité de la gamme, il sera aussi décliné en une version moins puissante – un e-tron un peu plus mou, en somme – et moins chère.

Ce super e-tron misera sur un attelage de trois moteurs, dont deux sur l’essieu arrière. On ne sait rien de plus pour l’instant, mais la raison d’être de cette future version est claire : avec 5,7 s pour franchir le 0 à 100 km/h, l’e-tron manque un peu de consistance (en sortie de péage) face à une Jaguar I-Pace ou une Tesla Model X.

Comme Audi n’a rien officialisé, c’est le moment d’extrapoler un peu. L’e-tron développe actuellement un total de 408 ch (en mode boost), dont 184 via le moteur avant et 224 via le moteur arrière. Avec un deuxième moteur arrière identique, on arriverait à 632 ch. Et même en tenant compte du poids d’une plus grosse batterie et d’un éventuel bridage pour ne pas trop privilégier le train arrière, il devrait alors y avoir de quoi titiller les 4 s sur le 0 à 100 km/h.

Même si cet e-tron ne sera peut-être pas assez nerveux pour prétendre au badge RS, le passage à deux moteurs arrière lui offrira de surcroît des possibilités inédites de vectorisation de couple, au profit de l’agilité en virage.

Parallèlement, Audi réfléchit à une version d’entrée de gamme qui reprendrait la configuration à deux moteurs du modèle initial, mais bridée en puissance et probablement associée à un pack de batteries de moindre capacité.

Les rumeurs suggèrent que ce « petit » e-tron pourrait voir le jour d’ici fin 2019, peu après la commercialisation de l’e-tron Sportback qui devrait partager les mêmes motorisations. Le gros, lui, apparaîtra sans doute début 2020. Et il risque de faire très mal.

Articles associés