L’Audi SQ8 est un SUV diesel plutôt rapide

Avec un V8 biturbo et un compresseur électrique, c’est tout de suite plus facile

| Le 25 juin 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Bienvenue à bord d’un des véhicules diesel les plus puissants d’Europe : l’Audi SQ8. Concrètement, il s’agit d’une version plus jolie et cinq sièges d’un autre SUV particulièrement rapide : l’Audi SQ7.

La SQ8 lui emprunte son moteur : un V8 diesel 4.0 biturbo de 435 ch et 900 Nm, qui utilise un compresseur électrique et pratique la magie noire pour éliminer le turbo lag. Le 0 à 100 km/h ne prend ainsi que 4,8 secondes – un dixième plus rapide que le plus gros SQ7 – et la vitesse max est limitée à 250 km/h.

Le compresseur est donc alimenté par un système d’hybridation légère à 48 V, qui permet également quelques économies de carburant en coupant le moteur lorsque l’on relâche l’accélérateur. Ça fonctionne jusqu’à 160 km/h. L’hybridation sert aussi à stabiliser le SUV, notamment grâce à un antiroulis actif qui s’appuie sur deux moteurs électriques. Si l’on rajoute la suspension pneumatique adaptative (qui peut faire varier la hauteur de caisse de 90 mm) et les quatre roues directrices optionnelles, la SQ8 devrait être assez redoutable, plus encore que l’excellent SQ7.

La puissance est naturellement envoyée aux quatre roues via une boîte automatique à huit rapports. Un différentiel sport en option répartit le couple entre les roues arrière. Sur le SQ7, c’est très pratique pour maîtriser le survirage (oui, du survirage dans un SUV familial sept places). On espère que la recette n’a pas changé ici…

Le reste ? Rien de bien neuf par rapport au Q8 standard. Du système d’infotainment à deux écrans jusqu’aux phares arrière qui s’étendent sur toute la largeur du véhicule, pas de surprise. A retrouver en concession dès cet été, à un prix encore inconnu mais qui devrait au moins avoisiner les 90 000 €.

Plus qu’à attendre le RS Q8 !

Articles associés