Un Audi RS Q8 en approche

Une version « particulièrement sportive » du molosse aux Anneaux arrivera cette année

La rédaction | Le 27 mai 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Lors de la dernière assemblée générale de ses actionnaires, Audi a confirmé en toutes lettres qu’une version « particulièrement sportive » du Q8, son gros SUV (un peu) coupé, serait commercialisée en 2019. Ou plutôt deux versions « particulièrement sportives », pour être précis.

Ce qui veut très certainement dire que nous aurons bientôt droit à un SQ8 et un RS Q8. Il y a quelques mois, Audi avait dévoilé le modèle le plus performant de la gamme actuelle, le Q8 55 TFSI. Nous sommes bien d’accord, cette nouvelle nomenclature est parfaitement incompréhensible. Le moteur nous parle davantage.

Sous le capot du Q8 55 TFSI, on trouve en effet un V6 3.0 essence développant 340 ch et 500 Nm. Hybridation légère, quatre roues motrices, 0 à 100 km/h en 5,9 s. Ce qui est honorable pour une auto de plus de deux tonnes, mais risque de s’avérer un peu léger face à un BMW X5 M50i de 530 ch, sans même parler des futures versions M tout court.

Etant donné qu’Audi semble parti pour convertir toute sa gamme S au Diesel – les SQ5, S4, S5, S6 et S7 sont dorénavant toutes animées par un V6 3.0 TDI de 349 ch, du moins en Europe –, le SQ8 devrait s’y mettre aussi en adoptant le V8 4.0 TDI 435 ch du SQ7.

Mais un RS Q8 ? Au point où on est chez les gros SUV sportifs, Audi n’aura sans doute aucun complexe à lui greffer le V8 4 .0 essence qui fait déjà les beaux jours de ses cousins les Bentley Bentayga (550 ch en version standard, 635 ch en Speed) et Lamborghini Urus (650 ch). Hiérarchie oblige, il est peu probable que le RS Q8 s’aventure au-delà des 600 ch. Mais compte tenu des capacités balistiques de la Bentley et de la Lamborghini, cela devrait laaargement suffire.

Ne vous éloignez pas trop, on vous en dit plus dès que possible.

Articles associés