La BMW Série 3 a sa nouvelle version Touring

Le « petit » break bavarois n’est pas mal du tout… bien joué BMW !

Valentin Langard | Le 12 juin 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Il pleut des BMW ces temps-ci. Certaines font plutôt l’unanimité (coucou la M8), d’autres sont davantage sujettes à la controverse (Série 1, X7, X1 restylé)… En cause ? Des doubles haricots toujours plus exubérants. Imaginez notre soulagement quand on a vu que la toute nouvelle BMW Série 3 Touring en était épargnée. Elle est même plutôt jolie non ?

Les breaks sont cools, c’est connu. BMW nous dit d’ailleurs que les Série 3 Touring ont trouvé 1,7 million d’heureux acquéreurs depuis que la première E30 a foulé le sol en 1987.

Tant qu’on est dans les chiffres, la nouvelle Série 3 Touring est un peu plus grosse que sa prédécesseure (mais qui ne l’est pas aujourd’hui ?). Comptez 76 mm de plus en longueur, 16 mm en largeur et 8 mm en hauteur.

A l’avant, pas grand-chose de nouveau : double haricot (de taille normale, on ne sera jamais lassés de s’en réjouir) et phares full LED (de série désormais). Sur le côté, on appréciera l’élégance de la ligne qui s’étend jusqu’au coffre et aux feux arrière à LED partiellement teintés (de série également). Toujours de série, ledit coffre s’ouvre automatiquement et offre un seuil de chargement un peu plus bas qu’auparavant, pour soigner vos lombaires.

La capacité de charge bénéficie des nouvelles dimensions du véhicule : 500 litres, qui deviennent 1510 litres une fois les sièges arrière abaissés. C’est plus qu’un break Classe C, mais un tout petit peu moins qu’un Volvo V60… tant que les sièges sont relevés ! Même le Suédois ne peut aller au-delà des 1510 litres.

Comptez pas moins de six motorisations. Trois essences, trois Diesel. La version M340i xDrive ravira les puristes avec son six-cylindres 3.0L, ses 374 chevaux et son 0 à 100 km/h expédié en 4,5 secondes.

Elle devrait être un peu plus dynamique que l’ancienne Série 3 Touring puisqu’elle est plus légère de 10 kg et se dote de nouveaux amortisseurs progressifs en série… Mais il faudra quand même aller voir du côté des options pour avoir droit à la crème de la crème : freins M Sport, différentiel M Sport à pilotage électronique ou encore suspension DirectDrive avec surbaissement de 10 mm.

Le lancement commercial est prévu pour septembre 2019. Cette sixième génération de Série 3 Touring sera disponible à partir de 43 450 €. Alors, tentés ?

Articles associés

Plus d'articles