La BMW Série 8 s’allonge (encore plus)

C’est juste nous, ou cette M850i Gran Coupé à quatre portes est hautement désirable ?

Valentin Langard | Le 19 juin 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

La BMW Série 8 nous laisse parfois perplexes. A jouer à fond le compromis entre sportivité et luxe, elle finirait presque par en perdre son charisme. Comme s’il lui manquait le petit quelque chose qui rend une voiture spéciale. Mais voici maintenant la très jolie version Gran Coupé qui pourrait bien balayer tous ces doutes.

Vous avez donc sous vos yeux la BMW M850i Gran Coupé. Vous l’aurez peut-être remarqué, c’est une quatre-portes. Vous ne l’aurez sûrement pas remarqué, elle est 201 mm plus longue que la Série 8 standard. Naturellement, elle est aussi plus large, et même un peu plus haute, pour pouvoir accueillir jusqu’à 4 adultes*.

A l’intérieur, la nouvelle console centrale s’allonge désormais jusqu’à une nouvelle configuration de places arrière qui comprend deux sièges individuels, et un tout petit troisième coincé entre les deux. Quatre adultes et un enfant, ça passe. Quatre adultes et un chien de petite ou moyenne taille, ça passe. Cinq adultes ? Ne rêvez pas. Dans tous les cas, BMW précise d’ailleurs que ce siège central n’est fait que « pour les courts trajets ».

On nous promet une meilleure hauteur sous pavillon et plus de place pour les épaules, ce qui est plutôt pratique. Pour un voyage toujours plus agréable il y a aussi une myriade de cuirs et d’options qui seront heureux de vider votre compte en banque. Côté pratique, les sièges arrière peuvent être rabaissés, faisant passer le volume du coffre de 440 litres à… un chiffre non spécifié mais qui doit probablement être conséquent.

La face avant est typiquement celle de la Série 8 : regard agressif, double haricot géants, prises d’air à tout-va (surtout sur cette version M850i). De là, la ligne s’élève vers un pare-brise redressé et un toit globalement plus haut. De profil, c’est assez équilibré. L’arrière lui aussi est harmonieux, bien dessiné et… enfin un peu différent de l’actuelle norme BMW.

Naturellement, il faut composer dynamiquement avec toute cette hauteur, cette longueur et ce poids supplémentaires. La Série 8 Gran Coupé vient de série avec une suspension adaptative M – aux « ressorts extrêmement rigides » pour minimiser le roulis – et une direction active intégrale pour les modèles xDrive. La stabilisation active du roulis n’est quant à elle disponible qu’en option, tout comme le différentiel M Sport (sauf sur la M850i où il est de série).

Côté moteur, on retrouve les mêmes que sur le coupé standard. La M850i embarque un V8 biturbo de 530 ch et quatre roues motrices pour aller de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes. En « entrée de gamme » au lancement, il faudra choisir entre la 840d xDrive (diesel, 320 ch, 0 à 100 en 5,1 s) ou la 840i xDrive (essence, 340 ch, 0 à 100 en 4,9 s).

Elle est plus lourde de 70 kilos par rapport au coupé, mais embarque beaucoup d’aluminium : capot, boucliers, châssis… Le coffre est fait de plastique, et il y a plein de carbone à mettre en option, notamment sur le toit ce qu’on recommande fortement.

Le prix débute à 98 650 €, modique somme contre laquelle vous aurez droit à une 840i xDrive. La 840d est affichée à 100 250 € et la M850i à 125 700 €. Vous pouvez probablement mettre votre main à couper qu’une M8 Gran Coupé finira par voir le jour, et on a franchement hâte de voir le V8 de 625 ch dans ce nouveau corps…

*à condition que vos 4 adultes ne soient ni basketteurs ni rugbymen.

Articles associés

Plus d'articles