Ford Focus ST

La Focus ST a toujours été dans l'ombre de la petite Fiesta ST et de la grosse Focus RS. Mais ça, c'était avant...

Loïc Depailler | Le 2 juillet 2019 |

Note
globale

8
10

Modèle

Ford Focus ST 2,3 l Ecoboost

À partir de 34 150 €

Moteur

4 cylindres, 2 261 cm3, 280 ch à 5 500 tr/min, 420 Nm entre 3 et 4000 tr/min, boîte mécanique 6 rapports, traction

Conso

7,9 l/100 km
179 g/km de CO2

Performances

Poids

1 508 kg

Verdict

La nouvelle Focus ST pourrait être une (bonne) sportive parmi tant d'autre ; saine, confortable, bien finie et bien équipée, véloce... Mais son châssis est un petit bijou d'équilibre et d'ajustabilité, à la fois efficace et fun. Si le plaisir de conduite figure tout en haut de votre cahier des charges, c'est un must !

Qu’est-ce que c’est ?

C’est la grande sœur de la brillante Fiesta ST, que nous avons élue voiture de l’année 2018, et la version soft de la future Focus RS. Si jamais cette dernière voit le jour ce qui n’est pas certain. En bref, la Focus ST est une grosse GTI qui arrive sur un créneau où il n’y a que l’embarras du choix vu qu’on rayonne de la polyvalente Golf GTI à la méchante Civic Type R en passant par la Megane RS, la Hyundai i30N, etc, etc.

Où placer la Focus ST ? Sur le papier, dans la moyenne haute puisque son quatre-cylindres 2,3 l turbo – le même que sur l’ancienne RS et la Mustang – délivre 280 ch et surtout 420 Nm (dès 3 000 tr/min), une valeur record pour la catégorie. C’est assez pour passer de 0 à 100 km/h en 5,7 s et atteindre 250 km/h là où c’est autorisé. Ce bloc peut être accolé à une boîte manuelle 6 rapports ou une automatique 7 rapports. Sinon, il y a aussi une variante diesel moins véloce (7,6 s) mais plus sobre.

Visuellement, l’extérieur laisse un peu sur sa faim vu qu’il n’y a pas grand-chose pour la différencier d’une Focus classique en finition ST Line à part quelques trucs spécifiques comme les coloris, les jantes de 18 ou 19 pouces et – si vous ne vous séparez jamais de votre pied à coulisse – une garde au sol rabaissée de 10 mm.

Comme d’habitude, Ford a préféré investir son budget dans le châssis avec notamment des suspensions pilotée ainsi un différentiel autobloquant électronique dans la dotation d’origine et une monte pneumatique Michelin qui lui est spécifique. Et si vous optez pour le pack optionnel Performance (1 200 €), vous accéderez alors à quatre modes de conduite (influant notamment sur la consistance des suspensions) : Route Glissante, Normal, Sport et Track ,une boîte manuelle avec rev-matching (talon-pointe automatique), un launch control et même un système permettant de passer les rapports sans débrayer.

La suite >> AU VOLANT

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés

Plus d'articles