10 choses à savoir sur la nouvelle Ford Focus ST

Rencontre avec les heureux parents de la nouvelle Focus ST, et petit tour en passager

Ollie Kew | Le 24 mai 2019 |

1

Elle est plus chat que dauphin

Ce n’est pas un coup du correcteur automatique, j’ai bien écrit « chat » et « dauphin ».

Pour faire court, le staff Ford nous avait expliqué à une époque que l’ancienne Focus ST avait le caractère d’un dauphin (amical, joueur, pas menaçant) tandis que la Focus RS contemporaine s’apparentait davantage à un requin (plus tranchant, plus méchant et plus susceptible vous arracher un bras si vous ne faisiez pas attention). C’est vrai qu’avec les effets de couple dans le volant de la Focus RS cinq-cylindres, on n’était jamais loin de la luxation d’épaule (vous voyez quand votre petit neveu s’énerve et déboîte les bras de ses Playmobil ?)

J’ai donc posé à Leo Koers, patron de Ford Performance, la question la plus bizarre à laquelle il aura eu droit cette semaine (en tout cas j’espère) : quelle genre d’animal est la nouvelle Focus ST ?

« C’est un chat, sourit-il. Parce que même le plus tranquille des matous peut se transformer en fauve agile et implacable quand il en a besoin ».

D’accord. Et la prochaine Focus RS, donc ? Ses yeux s’illuminent.

« Un chat sauvage, je dirais. »

À propos de fauves…

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés