La McLaren 600LT Spider a droit (aussi) au traitement MSO

McLaren Special Operations rend hommage à la merveilleuse 675LT avec sa nouvelle 600LT Spider

La rédaction | Le 22 février 2019 |

Les hyperactifs de chez McLaren Special Operations ont encore frappé. Cette fois, c’est la 600LT Spider, à peine dévoilée, qui a bénéficié d’une personnalisation tous azimuts pour mieux affronter le salon de Genève.

La découvrable la plus hardcore de chez McLaren enfile une robe « gris colombe » aux accents verts fluo. Ce «Napier Green » fait écho à la 675LT, premier modèle « Long Tail » moderne. Il est appliqué selon une nouvelle technique qui consiste à compresser une dose de peinture en une sorte de fil flexible qui est ensuite appliqué sur la carrosserie. Outre les flancs et les divers appendices aérodynamiques, on retrouve ce vert sur les étriers de frein et le repère à 12 h sur la jante du volant.

La 600LT MSO a manifestement coché toutes les options incluant le mot « carbone ». Elle se distingue aussi par un hard-top et des jantes alliage à dix branches revêtus de noir. À bord, on trouve des baquets (carbone) empruntés à la McLaren Senna, des inserts (carbone) sur la console centrale et les contre-portes, de l’Alcantara en veux-tu, en voilà, et le système de télémétrie maison.

La mécanique, elle, est intégralement reprise de la 600LT standard, soit un V8 3.8 biturbo de 600 ch qui emmène le tout de 0 à 100 km/h en 2,9 s et jusqu’à 323 km/h (315 km/h si vous avez le brushing aventureux et que vous vous sentez d’enlever le toit sur l’Autobahn).

Articles associés

Plus d'articles