Pininfarina Battista : elle roule !

Vous avez envie de voir la plus puissante supercar italienne à l’assaut d’une route de col ? C'est par ici

La rédaction | Le 7 août 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Depuis le temps, vous devez commencer à connaître la Pininfarina Battista. Si ce n’est pas le cas, voici un bref récapitulatif : 100 % électrique, 1 900 ch et des poussières, 0 à 100 km/h en moins de 2 s, produite par le plus grand nom de l’histoire du design automobile. Si ça ne suffit pas à vous détourner un instant des sportives essence, on ne sait pas ce qu’il vous faut.

Jusqu’à présent, nous ne l’avions aperçue qu’en statique. Quelques clichés de la Battista dans le trafic à New York avaient bien circulé – et permis de confirmer que cette voiture est décidément une splendeur – mais pour un engin de presque 2 000 ch, il y a quand même selon nous des environnements plus adaptés.

Le terrain de chasse d’une supercar, c’est une belle route de montagne, comme celle sur laquelle on peut enfin admirer aujourd’hui la Battista. Oubliez un instant les contraintes logistiques impliquées par la conduite d’une telle auto loin d’une prise de courant, et songez juste au pied que l’on doit prendre à son volant dans un cadre aussi idyllique.

Bien sûr, la supercar italienne type a plutôt l’habitude de faire résonner son V8 ou son V12 contre les parois, un plaisir que la Battista sera bien en peine d’offrir. Mais mieux vaut peut-être ne pas être distrait par ce genre de futilité quand il faut conduire une auto qui passe de 0 à 300 km/h en moins de 12 s, si possible sans tomber dans le ravin (ce qui ferait un bel hommage involontaire à Braquage à l’italienne, mais ce n’est pas une raison). Dans ce registre, le match avec la Lotus Evija s’annonce somptueux.

Ça donne tout de suite plus envie que des photos studio, non ?

(Re)découvrez la Pininfarina en vidéo avec Rory Reid

Articles associés