Voici la nouvelle Porsche 911 GTS

Plus de puissance et des technologies empruntées à la 911 Turbo. La Carrera ultime ?

| Le 23 juin 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Après la GT3 Touring la semaine dernière, voici une nouvelle Porsche 911, et pas des moindres : la nouvelle Carrera GTS, autrement dit la crème des « petites » 911. Les vrais savent.

Même Porsche le dit : « Inspirée par la 904 GTS de course des années 1960, l’appellation GTS désigne les modèles Porsche qui offrent une combinaison soigneusement distillée de performance, de style et d’émotion. » Si vous nous lisez régulièrement, vous savez qu’on a toujours eu un faible pour les versions GTS dans la gamme Porsche, quel que soit le modèle.

Sur ce nouvel opus de la 911 GTS, le flat-6 3,0 l biturbo développe 480 ch et 570 Nm, soit 30 ch et 20 Nm de plus que sa devancière et que l’actuelle 992 Carrera S. Comme d’habitude, elle est disponible en propulsion ou en transmission intégrale, avec une boîte PDK à huit rapports ou – hourra ! – une boîte mécanique à sept rapports avec un « débattement particulièrement court. » En coupé PDK et quatre roues motrices, le 0 à 100 km/h est expédié en 3,3 s, contre 3,4 s en propulsion. Avec la boîte mécanique, c’est 4,1 s dans les deux cas. On perd quelques dixièmes sur les cabriolets et a fortiori la Targa, la plus lourde (et la seule disponible uniquement en transmission intégrale). Vous avez suivi ? Au moins, il y a l’embarras du choix.

La suspension est « dérivée » de la 911 Turbo et adaptée aux modèles GTS. Les modèles Coupé et Cabriolet reçoivent un châssis Sport rabaissé de 10 mm incluant des ressorts, des amortisseurs, des barres antiroulis et un amortissement piloté PASM revus (la Targa ne profite que du PASM).

On retrouve également des ressorts auxiliaires à l’arrière – « un développement partagé avec les modèles Turbo » explique Porsche – qui garde les ressorts principaux sous tension en toute situation, tandis que les freins sont empruntés à la 911 Turbo. Ils sont massifs : 408 mm à l’avant et 380 mm à l’arrière. Grâce à une isolation acoustique légèrement revue à la baisse, Porsche affirme que la GTS dispensera « une bande-son plus émotionnelle. »

Côté esthétique, il y a évidemment la touche GTS. Ces versions se distinguent par un monogramme « GTS » sur les portes, des jantes noires satinées à écrou central de 20 pouces à l’avant et 21 à l’arrière, un accastillage noir brillant ainsi que les boucliers et jupes latérales du pack « Sport Design. » Les feux arrière assombris sont également spécifiques à la version GTS.

La touche GTS se poursuit dans l’habitacle avec un levier raccourci de 10 mm en boîte manuelle, un volant Sport GT, le pack Sport Chrono, l’application Porsche Track Precision, les sièges électriques à quatre positions, une sellerie « Race-Tex » (l’Alcantara maison), et le système d’infodivertissement Porsche Communication Management dernière génération.

Pour la première fois sur une 911 GTS, Porsche proposera un pack « Lightweight Design. » Les sièges sport seront alors remplacés par des baquets en fibre de carbone, la banquette arrière disparaîtra, les vitres latérales et la lunette arrière seront allégées, tout comme la batterie. Ce pack inclut également les roues arrière directrices et des « optimisations aérodynamiques supplémentaires. » Au total, il offre plus d’appui aéro et permet d’économiser 25 kg.

Les tarifs débutent à 144 022 € pour la Carrera GTS et 158 422 € pour la version Cabriolet. Comptez un supplément de 8 000 € pour les versions Carrera 4. Enfin, la Targa 4 GTS est affichée à 166 342 €.

Il ne reste plus qu’à faire votre choix…

Articles associés