Jenson Button donne sa bénédiction à la Radford Lotus Type 62-2

Le champion du monde 2009 a pris le volant de la Type 62-2 pour la séance finale de développement sur la piste d'essai Lotus

La rédaction | Le 8 décembre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

C’est officiel, la Radford Lotus Type 62-2 est bonne pour le service. La première voiture du revenant Radford, ressuscité au début de l’année par Ant Anstead, Mark Stubbs et Jenson Button, en a maintenant terminé avec la phase initiale de son développement.

Button a en effet emmené la Type 62-2 et ses dessous d’Exige pour une dernière séance de validation – même si c’était la première fois qu’il en prenait le volant – sur la piste d’essai Lotus à Hethel. Et puisqu’ils étaient là, Radford en a profité pour faire poser son remake du sport proto Lotus éponyme des années 1960 à côté d’une Lotus 72 de F1, juste pour le plaisir des yeux.

Selon la marque, l’approbation de Button est la garantie d’un comportement « superlatif, engageant mais sophistiqué » pour les heureux clients qui prendront livraison de leur voiture à partir du deuxième trimestre 2022.

Radford estime que la voiture a atteint les 300 km/h (soit sa bride électronique), les 600 ch du V6 3.5 compressé d’origine Toyota (pour la version suprême JPS) promettant un 0 à 100 km/h en 2,9 s et un 0 à 200 km/h en 8,4 s malgré la boîte manuelle à six rapports imposée sur cette JPS, voulue plus performante mais aussi plus radicale.

Clin d’œil au légendaire Colin Chapman, la phase finale du développement de la 62-2 a été supervisée par son fils Clive, directeur du Classic Team Lotus. « Voir cette Radford Lotus Type 62-2 moderne en action sur le circuit de Hethel aujourd’hui a été quelque chose vraiment spécial », raconte-t-il. « La façon dont elle a repris à son compte l’esprit et l’héritage de la Type 62 originelle, les a combinés avec la mythique livrée JPS, et ressuscités au profit des passionnés de voitures de sport d’aujourd’hui est une réussite admirable. »

Avec sa carrosserie en fibre de carbone sur un châssis aluminium, la Type 62-2 pèsera moins d’une tonne. Elle sera produite à seulement 62 exemplaires, parmi lesquels 12 JPS, et les propriétaires auront droit à un track day en présence de Jenson Button.

« Conduire enfin la Type 6262 pour la première fois a bien sûr été un moment très spécial », a confirmé le champion du monde de F1 2009. « La voiture m’a procuré d’excellentes sensations, elle est bien équilibrée dans les virages à haute ou basse vitesse, et elle a roulé toute la journée sans le moindre problème, ce qui fera une bonne base de travail pour les mois de mise au point qui m’attendent. »

« Nous tenons à nous assurer que cette voiture soit une vraie voiture de sport à l’ancienne, qui soit digne de son ADN Lotus tout en offrant le luxe qu’on est en droit d’attendre d’une Radford. » Vivement la suite.

Articles associés