La Rimac C_Two réalise le 400 m départ arrêté en moins de 9 s

Dans une vidéo tournée sur un ancien aérodrome, Mate Rimac montre l'accélération phénoménale de son hypercar 100% électrique. Qui arrive bientôt, c'est promis

| Le 27 avril 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

La Rimac C_Two est presque prête, annonce le patron et fondateur de la marque, Mate Rimac. Et en attendant le début de la production (« très, très bientôt« ) des premières voitures clients, les tests de ce qui sera une hypercar électrique de 1914 ch filant à plus de 400 km/h se poursuivent à vive allure.

Aujourd’hui, le lieu d’essai est un ancien aérodrome à environ une demi-heure des locaux de Rimac, en Croatie. Le patron est au volant d’une C_Two de préproduction, l’une des deux déjà existantes sur les cinq qui seront construites. À ce stade du développement, le couple est encore bridé à « environ 85-90 % » et il n’y a pas encore de launch control. Malgré cela et « un mauvais asphalte » poussiéreux, le prototype réalise un 400 m départ arrêté en 8,94 s, avec 82 % de charge et des pneus standard Michelin Pilot Sport 4s. À titre de comparaison, une Bugatti Chiron parcourt cette distance en 9,4 s. Même en l’absence de launch control, Mate Rimac juge son 0 à 97 km/h en 2,33 s « plutôt mauvais » en raison du revêtement.

Durant cette phase de test, la C_Two affronte également une Porsche Taycan Turbo S. La berline électrique Porsche a beau ne pas être une hypercar, elle n’est pas réputée faire dans le détail en drag race. Et elle se fait littéralement déposer par la Rimac C_Two malgré un bref avantage au départ grâce à son launch control. Cette génération d’hypercars 100% électriques, Rimac, Lotus Evija, Pininfarina Battista et autres Aspark Owl, promet d’être complètement dingue.

Articles associés