Voilà à quoi ressemblerait une M3 break si elle existait

Pas un jour ne passe sans qu’on ne rêve d’une M3 Touring

| Le 25 juin 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

« Pourquoi, mais POURQUOI est-ce que BMW n’a jamais commercialisé de M3 break ? », c’est la question que l’on se pose chaque soir en allant se coucher. Et on suspecte que vous aussi.

Comme si ce n’était pas assez difficile à vivre, M Performance nous nargue. La branche sportive de la marque vient de dévoiler quelques pièces destinées à la Série 3 Touring, prévue pour cet automne. Non, il n’y a pas de V8 rageur façon E92 dans la liste… mais de nombreuses retouches stylistiques qui rendent le break nettement plus agressif.

Les rendus peuvent laisser perplexe si on est allergique au carbone. Heureusement, ceux qui préfèrent la subtilité (toute relative) seront rassurés d’apprendre que toutes ces petites pièces viennent aussi en noir brillant. Parmi les pièces donc, on a des jupes latérales, un diffuseur arrière – fonctionnel nous dit-on – et de nouvelles jantes 18 pouces, livrées avec des sacs pour les ranger. Parce que oui, les Allemands sont légalement obligés de chausser des pneus adaptés l’hiver venu, donc il faut bien que les jantes M hibernent quelque part. Et puis l’aspect « couverture chauffante de pneu de Formule 1 » n’est pas déplaisant dans un garage.

On est un peu plus sceptiques vis-à-vis des rétroviseurs en carbone et du logo M projeté au sol dès que l’on ouvre la porte. Et on est même carrément pas emballés du tout par la grille de radiateur qui s’illumine « d’une manière unique » lorsque l’on ouvre ou verrouille le véhicule. On ne sait pas encore à quoi ça ressemble mais on n’est pas sûrs d’en avoir envie.

M Performance en a profité pour présenter quelques nouveautés pour la Série 8 Gran Coupé et le X1 restylé. La première peut désormais se parer de jantes alliage or 20 pouces décorées d’une inscription « M Performance ». Toujours très subtil.

Mais c’est à la Série 3 Touring qu’on ne peut s’empêcher de penser. On veut vite une M3 break, encore plus qu’avant !

Articles associés