TOP 9 : les voitures (encore) plus rapides que prévu

Modestie, coup de chance ou gros mensonge, ces voitures se sont toutes révélées plus performantes que ce qu'indiquait leur fiche technique

La rédaction | Le 27 mars 2021 |

9

McLaren F1

Gordon Murray l’a rappelé maintes fois : il avait conçu la F1 pour qu’elle offre la meilleure expérience de conduite possible, pas pour qu’elle batte le record de vitesse chez les voitures de série. En pratique, l’un n’a pas empêché l’autre.

La F1 était compacte et animée par un sublime V12 BMW qui dépassait de 14 % la puissance requise par Murray (soit 627 ch). Des chevaux en pagaille, une empreinte au sol et une surface frontale contenues : c’est bon pour la vitesse de pointe.

Même si la F1 était officiellement donnée pour 372 km/h (d’après les données enregistrées lors des essais à haute vitesse sur l’anneau de Nardò), beaucoup étaient d’avis qu’elle pouvait aller encore un peu plus vite. Mission accomplie le 31 mars 1998, six ans après la présentation initiale de la F1, sur la piste d’Ehra-Lessien, propriété du groupe Volkswagen.

Pour ce faire, McLaren a relevé la zone rouge du V12 de 7 300 à 8 300 tr/min, et sanglé dans le baquet du prototype XP5 la légende des 24 Heures du Mans Andy Wallace. La vitesse maximale enregistrée fut un sensationnel 391 km/h, avec une moyenne de 386 km/h entre le passage aller et le passage retour nécessaire pour homologuer le record au livre Guinness (coucou Bugatti).

Cela permet accessoirement à la McLaren F1 de rester la voiture à moteur atmosphérique la plus rapide à ce jour, près de TRENTE ANS après sa naissance.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés