La Toyota Supra arrive en Super GT

En 2020, la nouvelle Toyota Supra repartira ferrailler dans le championnat qui a fait sa réputation

La rédaction | Le 11 janvier 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Bonne nouvelle, la nouvelle Toyota Supra va courir en compétition.

À partir de 2020, elle sera en effet engagée dans le championnat nippon Super GT. Annoncée au Tokyo Auto Salon par ce concept déjà étonnamment abouti, cette version s’alignera dans la catégorie reine GT500, remportée cette année par Jenson Button et Naoki Yamamoto au volant de leur NSX-GT.

Ce retour coïncidera avec l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation ‘Class One’, qui regroupera Super GT et DTM à partir de 2020. La Supra de course adoptera donc un moteur 2.0 turbo de plus de 600 ch, pour une vitesse de pointe dépassant les 290 km/h.

La précédente Supra avait fait carrière en JGTC (l’ancien nom du championnat Super GT avant 2005) de 1995 à 2006, remportant pas moins de quatre titres (1997, 2001, 2002, 2005) avant de laisser la place aux Lexus SC430, RC F et LC 500. Cette dernière a remporté le championnat en 2017.

D’ici-là, nous aurons ENFIN officiellement découvert la Supra de série au salon de Detroit. On peut d’ores et déjà parier sur un aileron moins spectaculaire que sur cette pistarde.

Articles associés

Plus d'articles