Toyota a révélé la Yaris Cross hybrid

On ne sait pas comment sera « le monde d’après » mais Toyota est déjà prêt à l’inonder avec son nouveau SUV urbain

| Le 25 avril 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

On se détend et on pose ce stylo, inutile de pondre une autorisation de sortie pour vous rendre chez le concessionnaire Toyota le plus proche, la Yaris Cross Hybrid ne sera disponible que mi-2021.

Et oui, un SUV urbain de plus ! Si Nabila avait été une bloggeuse auto (ne riez pas, on a vu pire…), on aurait probablement eu droit à  un «Quoi, t’es un constructeur auto et t’as pas de SUV urbain ? Non mais allô quoi !». Entre les récents restylages des stars comme le Juke, le 2008 ou le Captur et les arrivées des T-Cross ou du très séduisant Puma, on se demandait s’il restait de la place mais Toyota a décidé de nous prouver que oui avec sa Yaris Cross. Ne vous laissez pas déstabiliser par son nom qui pourrait faire penser à des déclinaisons comme la Fiesta Active qui se contentait de coller des extensions d’ailes en plastique noir. La plateforme est bien la même que la Yaris avec le même empattement mais la carrosserie est différente avec un porte-à-faux arrière allongé. Entre ça et un forme-factor plutôt rectangulaire, la Yaris Cross offre plus d’espace intérieur que le C-HR, plus grand.

Autre info fournie par Toyota, la Yaris Cross sera proposée en transmission intégrale. Et plutôt que de se compliquer la vie avec un arbre de transmission, l’entrainement des roues arrière se fera par un petit moteur électrique. Ça tombe bien, c’est une hybride donc l’électricité est de série.

L’hybridation, la même que celle de la dernière Yaris, repose sur un bloc 3 cylindres 1,5l avec une puissance cumulée de 116ch et des chiffres de conso et de rejets encore en cours d’homologation.

C’est sur le site de Valencienne – qui vient de reprendre très progressivement la production de la Yaris – que cette Yaris Cross, conçue et développée pour le marché Européen, sera produite à 150.000 exemplaires par an.

 

Articles associés