Revoilà la Volkswagen Golf R SW

Comme sa devancière, la nouvelle Golf R se décline en un méchant break de 320 ch à quatre roues motrices. Et cette fois, il y a un mode drift

La rédaction | Le 8 juillet 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Vous aimez les voitures qui ont réponse à tout ? Celle-ci fait assurément partie des meilleurs choix possibles. Quelques mois après la Golf 8 R, Volkswagen vient en effet d’en dévoiler la version break SW.

Sans surprise, elle reprend le 2.0 turbo de la berline, fort de 320 ch et 420 Nm transmis aux quatre roues via une boîte DSG à sept rapport. Volkswagen annonce un 0 à 100 km/h en 4,9 s, soit deux dixièmes derrière la berline, et jusqu’à 270 km/h en pointe si vous cochez le pack R-Performance.

Ce que vous ferez bien évidemment. En effet, à part ce bonus symbolique de 20 km/h, totalement inutile si vous n’êtes pas résident allemand, l’intérêt de ce pack réside dans les deux modes de conduite supplémentaires auxquels il permet d’accéder. « Special » est un mode Nürburgring officieux, qui paraît tout indiqué pour une départementale mal pavée. Quant au mode Drift, on ne va pas vous faire un dessin. Selon Volkswagen, il « fait entrer le comportement dynamique dans une toute nouvelle dimension, et rend la glisse beaucoup plus plus sûre et plus amusante. »

Et tout le charme de cette Golf R-là, c’est qu’elle pourra faire ça en trimbalant une cargaison considérable grâce à ses 611 l de coffre, voire 1 642 en rabattant la banquette. Une Audi RS4 ne peut pas en dire autant. La R SW a aussi l’avantage non négligeable par rapport à la berline de pouvoir tracter (jusqu’à 1,9 t).

Comme souvent, il y a juste un petit hic pour nous Français : le malus écologique, qui risque d’atteindre des sommets par rapport au prix catalogue de ce break compact aux débouchés très limités. Mais dans un registre similaire, ça n’a pas découragé Volkswagen de commercialiser le Tiguan R de ce coté du Rhin, alors…

Articles associés