Volkswagen devrait-il construire une ID.3 cabriolet ?

Vraie question : la marque voudrait votre avis

La rédaction | Le 2 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Rien de tel qu’un peu de vitamine D pour booster la créativité, paraît-il. Les designers Volkswagen ont dû passer un week-end au soleil (pendant que c’est encore possible) si l’on en croit ces esquisses officielles d’une ID.3 Cabriolet avec lesquelles ils sont revenus au bureau.

En dévoilant les images sur LinkedIn, le PDG de la marque Ralf Brandstätter a suggéré que ce ce nouveau modèle potentiel « pourrait procurer un tout nouveau et extraordinaire sentiment de liberté« , ajoutant que c’était « une idée très tentante« , sur laquelle l’équipe du design Volkswagen avait « déjà mis sur le papier quelques pistes. »

Autrement dit, ils ont appliqué virtuellement à l’ID.3 le décapsulage auquel la Golf avait droit autrefois, avant de céder sa place l’année dernière au T-Roc pour une raison qui nous dépasse. Le toit cède la place à une capote en toile (un toit rigide escamotable ne tiendrait manifestement pas dans ce porte-à-faux inchangé sur les esquisses), les portes arrière disparaissent, ainsi bien sûr que le hayon.

Le marché du cabriolet électrique est actuellement une niche microscopique où se battent en duel la Smart EQ ForTwo et la nouvelle Fiat 500 Cabriolet. En attendant, un jour peut-être et dans un tout autre registre, la Tesla Roadster 2.0.

L’idée de Volkswagen n’a rien d’incongru, a fortiori par rapport à un T-Roc TDI cabriolet. On peut tout à fait voir l’intérêt d’allier le plaisir de rouler cheveux aux vents avec la douceur et le silence d’une motorisation électrique. Quant à la masse en hausse à cause des renforts nécessaires pour compenser la perte en rigidité après l’ablation du toit, on n’est plus à un quintal près… Et si vraiment vous aviez peur de manquer de kW, Volkswagen a dans les cartons des versions plus puissantes de l’ID.3.

Mais n’allons pas trop vite en besogne, ce n’est pour l’instant officiellement qu’une proposition informelle. Les designers Volkswagen « se demandent encore comment traduire ce concept séduisant dans la réalité. » Au hasard, avec une disqueuse ?

Vous aimez ? Vous détestez ? Volkswagen veut savoir, et vous invite à en débattre directement avec Ralf Brandstätter sur LinkedIn, ou même le président du directoire du groupe Volkswagen Herbert Diess sur Twitter.

 

 

Articles associés