Ford GT 2020 : plus de puissance, moins de peinture

Proposé dans une nouvelle livrée en carbone brut, le millésime 2020 de la Ford GT soigne son refroidissement et sa plage de couple

La rédaction | Le 6 février 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Par rapport à la supercar arrivée sur le marché en 2017, vous serez ravi de constater que la Ford GT cru 2020 n’a absolument pas changé de tête. Mis à part qu’il n’y a plus un pète de peinture dessus si vous optez pour cette nouvelle finition « Liquid Carbon » qui laisse les panneaux de carrosserie à l’état brut et inclut aussi des jantes en fibre de carbone. Ces dernières sont désormais disponibles avec l’emblématique livrée Gulf, revue pour l’occasion.

Ford ne s’est cependant pas cantonné à la cosmétique. Le V6 3.5 biturbo grappille 13 ch (669 ch) et offre une plage de couple étendue grâce à une reprogrammation, des pistons à galerie de refroidissement et une bobine d’allumage plus costaud, issus de la série limitée GT Mk II réservée à la piste. L’échappement Akrapovič est à présent de série, au profit du poids et du bruit, tandis que des entrées d’air et des échangeurs revus à la hausse améliorent le refroidissement. Le mode Track de la suspension a été peaufiné en vue d’optimiser notamment le comportement sur circuit à haute vitesse.

La production de la GT doit toucher à sa fin en 2022. Sachant qu’il faut montrer patte blanche pour que Ford daigne vous laisser signer un chèque de quelque 500 000 €, autant vous prévenir que s’incruster parmi les derniers élus risque d’être mission impossible.

Selon l’une des clauses du contrat, l’acheteur doit laisser passer deux ans avant de remettre sa voiture en vente. La bonne nouvelle, c’est que les premières Ford GT sont donc en train d’arriver sur le marché de l’occasion. La mauvaise, c’est qu’elles cotent déjà largement au-dessus du prix neuf…

Articles associés