Honda NSX GT3 : des ambitions (encore) à la hausse

Honda alignera sa NSX GT3 Evo sur les cinq épreuves de l’Intercontinental GT Challenge 2020

La rédaction | Le 23 décembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Depuis 2018, la nouvelle Honda NSX se frotte aux Porsche 911, Audi R8, Mercedes-AMG GT, McLaren 570S, Lamborghini Huracan et autres Aston Martin Vantage non plus seulement sur la route, mais aussi sur la piste. Chez Top Gear, on le sait bien, on était aux premières loges pour ses grands débuts aux 24 Heures de Spa l’année dernière… D’accord, c’est une litote pour dire que le rédac’ chef adjoint partageait le volant de la NSX GT3 d’usine avec les Honda boys Bertrand Baguette et Esteban Guerrieri, ainsi qu’un petit nouveau du nom de Riccardo Patrese. Un récit au coeur de la course à lire ICI.

Depuis, la NSX GT3 a fait ses preuves, et considérablement étoffé son programme sportif. En retard sur l’homologation de la version Evo en 2019, Honda avait été contraint de faire l’impasse sur la première course de l’Intercontinental GT Challenge, les 12 Heures de Bathurst. Ils s’étaient bien rattrapés dès l’épreuve suivante avec une pole position aux 8 Heures de Laguna Seca pour les débuts de la voiture, avant la belle sixième place de l’équipage Bertrand Baguette/Renger van der Zande/Mario Farnacher aux 24 heures de Spa 2019 en juillet.

Pour la saison 2020, Honda sera présent dès le 2 février à Bathurst, en continuant de s’appuyer sur l’écurie JAS. D’ici-là, on connaîtra l’équipage et les sponsors.

Comme en 2019, la NSXGT3 Evo d’usine sera épaulée selon les épreuves par des voitures privées issues des différents championnats régionaux de GT3, comme ce fut le cas à Spa et Suzuka la saison passée.

La saison comptera toujours 5 épreuves, la manche américaine se tenant désormais à Indianapolis au lieu de Laguna Seca :

31 janvier – 2 février : 12 Heures de Bathurst (Australie)
23-26 juillet : 24 heures de Spa (Belgique)
21-23 août : 10 Heures de Suzuka (Japon)
2-4 octobre : 8 Heures d’Indianapolis (Etats-Unis)
20-22 novembre : 9 Heures de Kyalami (Afrique du Sud)

« Je suis ravi qu’Honda participe à la saison 2020 de l’Intercontinental GT Challenge, témoigne Hiroshi Shimizu, patron de la compétition chez Honda. La NSX GT3 a été titrée en Super GT au Japon en catégorie GT300, en IMSA en catégorie GTD ainsi que dans d’autres championnats majeurs grâce à l’efficacité du kit Evo introduit en 2019. Les résultats de ce développement seront mis une nouvelle fois à l’épreuve dans chacun de ces championnats nationaux en 2020 ainsi qu’en Intercontinental GT Challenge, qui rassemble les meilleurs pilotes et écuries GT du monde. »

Rendez-vous donc dans à peine plus d’un mois pour le baptême de la Honda NSX GT3 aux antipodes, sur l’un des plus beaux circuits du monde. Pour enchaîner avec l’un des plus beaux circuits du monde… suivi d’un des plus beaux circuits du monde. On devrait pouvoir s’y faire.

Articles associés

Plus d'articles