Porsche 911 : le retour du levier de vitesses

Si vous êtes allergique aux palettes et qu'il vous est égal de perdre une demi-seconde au 0 à 100, voici une bonne nouvelle

Valentin Langard | Le 1 novembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Incroyable mais vrai, il existe déjà huit différentes versions de la nouvelle Porsche 911 992. Huit ! Il y a deux Carrera, une propulsion, une quatre roues motrices. Chacune se décline en Carrera S, forcément plus rapide. Et ça, c’est juste celles qui ont un toit. Chacune possède en effet sa version Cabriolet.

« Il y a des 911 pour tous les goûts alors ? » Non, pas exactement. Pas pour les puristes qui rêvent de talon-pointe la nuit et se promènent avec des T-shirts à l’effigie de leur modèle préféré le jour. Mais voilà qui devrait changer. Mesdames et messieurs, voici la 911 à boîte manuelle.

Même chez Top Gear, on accueille la nouvelle avec grand plaisir. Il faut dire que la nouvelle 911 est si performante qu’on préfère presque la Carrera standard de 385 ch, plus exploitable, à la Carrera S et ses 450 ch. L’arrivée d’une boîte manuelle à sept rapports pour la rendre un peu plus lente ne nous pose donc pas de problème.

La Carrera S à boîte manuelle passe de 0 à 100 km/h en « environ 4 secondes » (où est passée la précision allemande ?), et peut atteindre 306 km/h. Une demi-seconde de perdue à l’accélération donc, et à peine 2 km/h en Vmax. Pas de quoi s’arracher les cheveux.

Tout comme l’Aston Martin Vantage à trois pédales, cette 911 manuelle est aussi un peu plus légère : 1 495 kg, contre 1 515 kg auparavant. Le pack Sport Chrono y est installé de série : quand vous pilotez agressivement, la suspension dynamique du moteur réduit au minimum les oscillations et les vibrations de ce dernier. Vous bénéficiez aussi d’un autobloquant à vectorisation de couple et même d’un talon-pointe automatique si le puriste que vous êtes manque un peu de coordination.

Le problème ? Son prix. La 911 manuelle coûte le même prix que sa sœur à boîte PDK. Le levier de vitesse est une « option gratuite ». Dire qu’il fut un temps où la boîte manuelle était de série, et qu’il fallait payer plus cher pour l’automatique…

Difficile de leur en vouloir, c’était déjà le cas sur la 911 GT3. Apparemment, il était plus rentable d’acheter une version PDK sur la précédente génération. Même si l’option coûtait cher, la voiture se dépréciait plus lentement. Cette 911 manuelle ne va sûrement pas se vendre par milliers (d’autant plus que pour l’heure elle n’a été annoncée qu’aux États-Unis), mais on est contents d’avoir le choix. Un jour, il disparaîtra…

Articles associés

Plus d'articles