La Porsche 914 revient avec des dessous de Cayman

Marre des Porsche 911 Singer ? Attendez un peu la 914 restomod de Fifteen Eleven avec son flat-6, sa boîte et sa suspension de Cayman S 987...

La rédaction | Le 18 janvier 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Encore une Porsche restomod ? Peut-être, mais au moins celle-ci n’est pas une énième 911. Il s’agit d’une Porsche 914, recréée par le préparateur britannique Fifteen Eleven Design à grands renforts de technologie moderne.

En effet, le petit roadster des années 70 va se voir greffer le flat-6 et la boîte manuelle à six rapports de la deuxième génération… de Cayman S. Soit 3,4 l et 295 ch de félicité mécanique, sublimés par une ligne inox ultralégère sur mesure. Pour encaisser tout ça, cette 914 très particulière empruntera aussi au Cayman son architecture de suspension, agrémentée de combinés filetés et de gros freins Brembo.

Visuellement, on ne risquera (hélas ?) pas de la confondre avec une 914 d’origine. Fifteen Eleven Design a opté pour des ailes bodybuildées en fibre de carbone – intégrant des entrées d’air à l’arrière – et des optiques LED, les phares escamotables disparaissant au profit de projecteurs intégrés au bouclier façon 935 Moby Dick. Notez le toit targa panoramique et le becquet. Au menu à bord, des Recaro et du cuir en abondance.

« Nous voyons trop souvent passer des rendus graphiques sans aucune intention concrète, explique Chris Mellors, patron de l’entreprise, mais ici, chez Fifteen Eleven Design, nous consacrons tous nos efforts à nous assurer que ces projets soient menés à bien. »

Car Fifteen Eleven Design n’en est pas à son coup d’essai. Entre autres, ils ont ainsi déjà restauré une Maserati 3500 GT de 1962, préparé une MG K3 des Mille Miglia 1934 pour Goodwood, ou concocté une Ford Escort Mk1 Speedster V6 (sic).

« Notre vision est de récréer des voitures classiques à travers des restaurations modernisées que n’importe qui serait fier de conduire, et c’est exactement ce que sera la Porsche 914, ajoute Mellors. Elle possède une fiche technique impressionnante qui palliera les faiblesses de l’original, tout en faisant profiter ses propriétaires des innombrables avantages technologiques de l’ingénierie et des procédés de fabrication modernes. »

Fifteen Eleven compte bien en avoir terminé avec la 914 d’ici la fin de l’année. On va surveiller ça…

Articles associés