Les remplaçantes des Boxster et Cayman seront électriques

D’abord la Taycan, maintenant les 718. La révolution électrique est en marche chez Porsche

Jack RIX • Niels de GEYER | Le 18 septembre 2019 |

Porsche 718 T

En savoir plus à ce sujet :

Oups. Lors du lancement de la Porsche Taycan, au cours du dîner, Lutz Meschke, membre du directoire et directeur financier de la marque, a lâché un très gros indice quant à l’avenir des Boxster et Cayman.

« La 718 se prête idéalement à l’électrification, non ? La prochaine génération de ces voitures serait le bon moment pour passer au tout électrique. » Ou comment jeter un froid… Ce n’est pas tout. On lui a ensuite demandé si un Cayman électrique aurait quatre roues motrices. « Oui, ça s’impose. C’est cohérent. » Vous détestez toujours autant le quatre-cylindres des 718 ?

Mais remettons ça en perspective sur la feuille de route Porsche : la course à l’électrification lancée par Zuffenhausen n’a rien de nouveau. La Taycan, amorcée il y a cinq ans, arrive sur le marché. Elle est basée sur une plate-forme J1 sur mesure développée entièrement par Porsche, et reprise bientôt par d’autres marques du groupe Volkswagen.

Le plus gros jalon, en termes de volumes en tout cas, sera posé en 2022 quand Porsche dévoilera une nouvelle version 100 % électrique du Macan sur une inédite plate-forme électrique PPE. Celle-ci n’aura rien à voir avec la base technique de la Volkswagen ID.3 ; elle est en cours de développement avec Audi, ce qui permettra à Porsche selon Meschke de réduire de 30 % les coûts de R&D.

Le Macan électrique sera vendu en parallèle de l’actuel modèle essence pendant quelques années, avant que ce dernier tire définitivement sa révérence, a confirmé Meschke. Vous suivez toujours ? Parfait.

C’est cette plate-forme PPE qui a toutes les chances de servir de base à un futur duo Boxster/Cayman électrique. Comme dans le cas du Macan, les modèles thermiques pourraient poursuivre leur carrière deux ou trois ans au côté des électriques avant d’être mis sous l’éteignoir. D’ailleurs, Porsche a déjà construit un Cayman électrique, en l’occurrence un protoype Cayman E-Volution, passé presque inaperçu en 2016.

Ce Cayman 981 farci de batteries, avec un moteur électrique sur chaque essieu à la place du flat-six (ah, le flat-six…) intégrait déjà une version embryonnaire de l’architecture 800 V de la Taycan, avec ses avantages en matière de gestion thermique et de temps de charge.

En 2022, on devrait donc trouver dans les concessions Porsche des Taycan, Taycan Cross Turismo (rendez-vous fin 2020), des Macan électriques et des Cayman et Boxster électriques. Meschke a par ailleurs indiqué que les prochains modèles sur la liste étaient le Cayenne et la Panamera, dans cet ordre.

Vous avez remarqué ? Aucune trace de la 911. Meschke reconnaît qu’une 911 électrique est « beaucoup plus difficile » à imaginer. Ce qu’on peut traduire par : « Si on fait ça à l’icône de la marque, il y a des clients qui vont venir s’immoler par le feu devant le siège. » N’ayez pas peur, la 911 semble donc à l’abri pour longtemps.

Articles associés