Un (rapide) résumé de la saga Toyota aux 24 Heures du Mans

L'édition 2019 des 24 Heures clôturera une Supersaison 2018-2019 dominée par Toyota. Mais avant d'en arriver là, le parcours du constructeur japonais a connu des hauts et des bas depuis son retour dans la catégorie en 2012...

| Le 14 juin 2019 |

5

 

2015

La saison 2015 sera une autre année “sans” (à croire que Toyota ne donne le meilleur de lui même qu’une année sur deux). Certes, la fiabilité et la régularité sont bien là (un seul abandon) mais le flagrant manque de performance dès le début de saison poussera vite le japonais à focaliser son attention sur la construction de la future TS050 Hybrid qui sera engagée la saison suivante. Toyota conclue 2015 derrière Audi et Porsche avec deux troisièmes places comme meilleurs résultats. Une année à oublier.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés